La Nouvelle Tribune

Les syndicats des pharmaciens appellent au boycott de l’Ag de l’Ordre

Espace membre

A peine ont-elles été annoncées que les prochaines élections ordinales du 27 décembre prochain font planer de doutes sur sa transparence et sa crédibilité. Malgré la décision du gouvernement de créer une commission électorale ordinale incluant tous les membres de l’ordre et les syndicats de pharmaciens, les responsables de l’Ordre nationale des pharmaciens du Bénin décident au mépris des textes d’organiser une élection parallèle au Chant d’oiseau le 27 décembre prochain. 

Et pour parvenir à leurs fins, ils organisent une conférence de presse suivie d’une Assemblée générale ce jour mardi 16 décembre pour prendre en otage toute la corporation des pharmaciens. Sinon comment comprendre qu’ils vont vouloir organiser une conférence de presse suivie d’une Ag à quelques jours des élections ordinales. En effet, l’ordre est toujours dans sa logique de caporaliser la profession des pharmaciens. Car s’il se refuse de respecter les textes régissant la profession en remettant en cause à tout bout de chant les recommandations de l’arrêté ministériel instituant la Commission électorale ordinale, c’est qu’il veut instituer l’ancien système de gestion. Le Syphab, le Synphab, les anciens présidents de l’ordre appellent alors tous les pharmaciens au boycott de cette rencontre. Ils les invite à aller s’inscrire sur la liste électorale de la commission électorale ordinale sise au ministère de la santé afin de voter utile le 27 décembre prochain et de choisir les prochains dirigeants de l’Ordre.