La Nouvelle Tribune

Grève des magistrats et auxiliaires de justice : les Cours et Tribunaux paralysés pour 72 h dès ce jour

Espace membre

(Ci-dessous un large extrait de la motion de grève des deux syndicats) «  …Considérant le mutisme du Garde des Sceaux à satisfaire les légitimes revendications de l’UNAMAB et du SYNTRAJAB ;

Réaffirmant leur engagement à se battre pour le respect de la légalité et l’avènement d’une meilleure condition de vie et de travail au profit du personnel judiciaire, condition nécessaire pour  une paix sociale durable, une justice indépendante et un développement harmonieux du Bénin ;

DECIDENT :

D’observer un arrêt collectif de travail de soixante-douze (72) heures à compter du mardi 09 décembre 2014 à 00 heure au jeudi 11 décembre 2014 à 24 heures pour exiger du Gouvernement :

1.   La mise en place d’un dispositif pour assurer la sécurité de tous les magistrats ;

2.   La programmation, l’adoption en Conseil des Ministres et la signature des textes d’application de la loi n°2007-01 du 29 mai 2007 et du décret n°2004-716 du 30 décembre 2004 ;

3.   La cessation immédiate des tracasseries imposées au Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Deuxième Classe de Natitingou et à sa famille en raison de l’arrestation du Maire de Péhunco ;

4.   L’organisation de concours professionnel au profit des Greffiers ;

5.   La correction des irrégularités contenues dans les nominations de magistrats prononcées en Conseil des Ministres les 19 décembre 2013, 20 janvier 2014 et 26 février 2014 ;

6.   La sécurisation des biens et des personnes dans les juridictions ;

7.   La finalisation du reversement du résidu de sept (07) agents dits occasionnels des juridictions en ACE et le paiement de salaire aux agents occasionnels reversés en ACE ;

8.   L’augmentation de la dotation en carburant de tout le personnel ;

9.   L’application en ses articles 3 et 7 du décret N°2004-176 du 06 avril 2004 portant modalités de fixation de ristournes et conditions d’attribution de la prime d’incitation et de rendement allouées aux magistrats ;

10. La révision de l’arrêté portant allocation de prime d’heures supplémentaires en vue de faciliter sa mise en œuvre et son extension à tous les corps ;

11. L’octroi de l’indemnité de risque aux magistrats et à tout le personnel judiciaire ;

12. La finalisation et la parution des actes de carrière objet des travaux de la commission ayant siégé au CDIJ ;

13. La liquidation et le paiement aux magistrats des droits résultant de la reconstitution de carrière ;

14.  La création des Ecoles Nationales de Magistrature et de formation du personnel judiciaire ;

15.  La dotation des Conseillers, Substituts et autres personnels en service dans les Cours d’Appel d’une prime incitative ;

16.  La prise en compte des observations du SYNTRAJAB avant la certification du plan de formation du personnel du MJLDH ;

17.  L’accélération du processus d’intégration de la dernière promotion des Auditeurs de justice ;

18. L’application de l’arrêté n°489/MS/MTFP/MEF/DC/SA du 07 février 2011 portant allocation de la prime de risque au profit du personnel paramédical ;

19.  L’accroissement substantiel, à compter de l’année 2015 de la ligne budgétaire allouée au MJLDH»

Fait à Cotonou, le 27 novembre 2014

Pour L’UNAMAB,                                                        Pour le SYNTRAJAB,

Le Président                                                               Le Secrétaire Général

Michel ADJAKA                                                      

D. Corneille Gilles Hugues AFFOUKOU