La Nouvelle Tribune

Gabon

A lire

Renversement de Jammeh : entrée des troupes sénégalaises en Gambie

LA GRANDE RUPTURE du Dr Yacouba FASSASSI

Espace membre


Les relations entre les pouvoirs exécutifs et législatifs sont tendues au Bénin depuis que le groupe de 13 députés (G13) a quitté la constellation présidentielle, ravissant la majorité à l’Assemblée nationale au parti du président Yayi Boni.

L’assemblée nationale béninoise vient notamment de refuser de voter la loi de finances, suscitant de vives tensions politiques aux différents niveaux de l’administration du pays.

L’ancien président, Mathieu Kérékou, avait récemment tenté une médiation pour faire regagner la mouvance présidentielle au groupe de députés, une tentative qui s’est avérée vaine puisque la situation perdure jusqu’à ce jour.

«J'avais un problème particulier dans mon pays, je suis venu demander des conseils et je crois que je repars très réconforté», a déclaré le président béninois à l'issue de son entretien avec le président gabonais.

«Je suis sûr que les recettes qu’il m’a données, si je les mets en œuvre, contribueraient à la prospérité de mon pays», a assuré l’ancien banquier, arrivé au pouvoir au Bénin en avril 2006, au terme d’une élection libre et transparente.

Le président béninois a regagné son pays le 12 novembre en fin d'après-midi.
(Gaboneco)