La Nouvelle Tribune

Bénin : Christian Sossouhounto immortalise le Roi Dada Houédogni Béhanzin

Espace membre

La coopération entre le Bénin et la France se porte bien. La dernière preuve en date est le lancement ce samedi 22 novembre des travaux de construction d’un bloc d’hospitalisation au centre de santé de Bohicon 1 désormais rebaptisé «Centre de santé Houédogni» en hommage à l’ancien Roi d’Abomey Dada Houédogni Béhanzin. 

Les populations du plateau d’Abomey sont massivement sorties pour accueillir les bonnes nouvelles à elles apportées par une forte délégation conduite par le ministre de l’Urbanisme Christian Sossouhounto. Immortaliser feu sa Majesté Dada Houédogni Béhanzin en rebaptisant le centre de santé de Bohicon en son nom, remettre un important lot de matériel médical dont une ambulance et lancer les travaux de construction d’un bloc d’hospitalisation dernière génération ; C’est le triple objectif qui a sous-tendu la belle ambiance de fête qui a régné dans le 1er arrondissement de Bohicon. A l’unisson pour développer le plateau d’Abomey, c’est le message qu’a tenu à envoyer le ministre Christian Sossouhounto, président d’honneur de la Fondation « Roi Béhanzin », l’initiatrice des festivités de ce samedi. Pierre Michel Delgay, consul du Bénin à Bordeaux en France a exprimé sa vive émotion de voir son ami Houédogni, ancien médecin militaire ainsi honoré. Le consul a annoncé une enveloppe de 6000 euros (environs 4 millions de Francs CFA) mobilisée par des partenaires français de Francis Awagbè Béhanzin pour accompagner cet effort de solidarité. En sa qualité de présidente de la pharmacie humanitaire internationale, Lucette Chazotte a insisté sur le fait que l’œuvre de ce samedi était un souhait du feu roi Houédogni Béhanzin alors à Bordeaux. Les 2 conteneurs de 40 pieds contenant des médicaments et du matériel médical acheminés pour la circonstance ne sont qu’un avant-goût du meilleur qui reste à venir. Un véhicule d’intervention a aussi été remis aux sapeurs-pompiers par leurs homologues hexagonaux. Au nom des sapeurs-pompiers du Gers en France, le Lieutenant-Colonel Jean Philippe Moiron a promis du concret et refuser de tomber dans les engagements et autres promesses sans lendemain. Egalement acteurs dans ce projet, le Conseil économique et social du Limousin en France et les Volontaires français ont dépêché à Bohicon leurs représentants afin de pérenniser l’œuvre du Roi Houédogni. Pour le 1er adjoint au maire de Bohicon, les 37 000 habitants de cet arrondissement de la commune méritent d’avoir ce centre de santé pour un facile accès des populations aux services sanitaires prioritaires. Le président exécutif de la fondation, Frédéric Béhanzin a rappelé pour sa part quelques fruits de la coopération entre la fondation et ses partenaires français. Natif du plateau d’Abomey, le ministre Christian Sossouhounto dont l’implication personnelle a été saluée par tous les intervenants, a d’emblée rappelé que l’objectif premier de la fondation est d’équiper tous les hôpitaux de la région. Toute chose qui va contribuer au développement du plateau d’Abomey. Il en a profité pour exprimer sa gratitude au Chef de l’Etat et au maire Léhady Soglo pour la promotion de la jeunesse, lui-même étant un exemple probant. Le ministre a, pour finir, donné rendez-vous aux populations dans les prochaines semaines pour inaugurer le futur bloc d’hospitalisation. Ce bloc a vu sa première posée par le ministre Christian Sossouhounto au nom du Chef de l’Etat et de la ministre de la Santé. Plusieurs personnalités de la région comme le ministre chargé des relations avec les institutions Gustave Sonon, l’honorable Yacoubou Malèhossou et le Chargé de mission du Président Edgar Soukpon ont pris part aux manifestations.