La Nouvelle Tribune

Tournée d’échanges et de remobilisation a Natitingou : les promesses de l’Atacora à l’Un

Espace membre

Hier, dimanche 16 novembre 2014, a eu lieu à Natitingou, dans le département de l’Atacora, une séance de rencontre entre les dirigeants Un et leurs militants à la base. Conduite par l’honorable Louis Vlavonou, la délégation de l’Union fait la Nation(Un) a expliqué aux militants Un de Natitingou la situation d’impasse dans laquelle se trouve le Bénin et a obtenu leur soutien pour les échéances électorales prochaines.

La salle de conférence de l’archevêché de Natitingou était devenue trop petite pour contenir les militants et sympathisants de l’Union fait la Nation venus écouter leurs responsables. Ils étaient en effet plus de cinq cents fils et filles de Natitingou hier, dimanche 16 novembre 2014, à avoir répondu à l’appel des dirigeants de l’Union fait la Nation. La délégation officielle de l’Union fait la Nation était conduite par l’honorable Louis Vlavonou. Plusieurs discours ont été prononcés à l’occasion. Le premier a été celui de madame Irma Taro. Dans son allocution, la représentante des femmes Un dans l’Atacora a remercié l’honorable et ses accompagnateurs pour cette visite « pleine de sens » qu’ils leur ont rendue. Elle promet à l’Union fait la Nation une surprise agréable lors des élections communales et municipales qui s’annoncent. Elle assure les invités que la mobilisation des femmes dans l’Atacora est à son comble, preuve que l’Union fait la Nation sortira des prochaines élections législatives avec plein de députés dans l’Atacora et la Donga. Pour finir, madame Taro a invité les dirigeants de l’Union fait la Nation à se battre ardemment pour l’établissement d’une liste électorale fiable et crédible pour aller aux élections. Son allocution a été suivie de celle du chef de la délégation de L’UN. Après avoir expliqué à l’auditoire la situation d’impasse dans laquelle se trouve le pays, l’honorable Vlavonou a invité les militants de Natitingou à rester unis derrière l’Union fait la Nation, à sanctionner le régime en place et ses agissements en élisant massivement des conseillers et des députés UN lors des élections prochaines. Il les a invités à l’éveil, à ne pas se laisser distraire par les « sirènes des FCBE ».  Fernand Gbaguidi, président des jeunes UN, a abondé dans le même sens que l’honorable Vlavonou. Faisant le constat que les jeunes constituent la couche la plus élevée de la population béninoise, il les invite à une mobilisation massive derrière l’Union fait la Nation ; puisque le gouvernement en place a prouvé son incapacité à leur offrir une amélioration de leurs conditions. Il n’en veut pour preuve que le chômage qui prend de plus en plus d’ampleur, alors qu’on leur fait croire qu’on s’échine à le combattre. Il invite la jeunesse à voter pour l’amélioration de ses conditions de vie en sanctionnant le gouvernement lors des prochaines échéances électorales. C’était une réelle effervescente à Natitingou, hier. Preuve que les militants Un de cette localité ont réellement adhéré aux idéaux de l’Union fait la Nation