La Nouvelle Tribune

Affaire « bretelle de Bopa » : les propos acerbes de l’honorable Fcbe Saguifa Wakouté contre les maires marcheurs

Espace membre

Au cours des travaux de l’audience publique au palais des gouverneurs sur le projet de loi de finances gestion 2015 vendredi dernier, la question de la « bretelle de Bopa » est revenue sur le tapis au moment où la commission budgétaire a reçu l’Association nationale des maires du Bénin (Ancb). 

Ce fut une occasion pour le député Fcbe, Saguifa Wakouté de remonter la bretelle aux maires « marcheurs » qui étaient monté au créneau dans cette affaire pour fustiger le président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago. « ...Vous laissez les problèmes réels de développement, vous jouez aux politiciens avec à la clé la politique politicienne. Je ne refuse pas que des maires appartiennent à des partis politiques, mais c‘est le développement d’abord (…) Le président de l’assemblée a parlé de la fameuse « bretelle de Bopa » et a constaté que malheureusement les travaux n’ont pas été exécutés malgré le financement. Nous avons vu ce que les maires de la mouvance ont fabriqué. Le maire de Cotonou vous le voyez, il ne s’agite pas, le jeune maire Luc Attrokpo ne s’agite pas, mais le reste, vous vous agitez trop (…). Je me suis senti très mal à l’aise que des maires se lèvent contre le président Nago parce qu’ils sont de la mouvance, c’est très grave. On parle comme si le député n’a pas le droit de constater les lenteurs ou les travaux bâclés, c’est grave… » a t-il déclaré. Il sera appuyé dans cette logique par la présidente Rosine Vieyra Soglo qui n’a pas épargné l’Ancb. Mais en guise de réponse pour se défendre et défendre l’institution que constitue l’Ancb, Soulé Alagbé, président de l’Ancb dira que l’Ancb regroupe tous les maires des 77 communes, mais pour lui, si des maires ont marché par rapport à cette affaire, cela ne veut pas dire que c’est l’Ancb qui a épaulé ça