La Nouvelle Tribune

Bénin : le projet de révision de la Constitution examiné en plénière lundi prochain

Espace membre

Contrairement à ce qui a été annoncé la semaine écoulée au palais des gouverneurs à Porto-Novo, le projet de loi portant révision de la Constitution est réapparu en force sur la table des députés. Pire, son examen en plénière a été programmé pour le lundi 17 novembre 2014 au palais des gouverneurs à Porto-Novo.

Toutes les preuves sont aujourd’hui rassemblées pour dire et confirmer que le chef de l’Etat, Boni Yayi tient toujours à la révision de la loi fondamentale de la République du Bénin. Le ton est monté à plusieurs reprises dans le rang de certains parlementaires et de la classe politique, des manœuvres sont toujours orchestrés pour faire aboutir  ce projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990. Selon la récente programmation faite par la représentation nationale à propos de ses activités et plénières, l’examen du projet de loi portant révision de la Constitution est bel et bien inscrit. Mais quelle chance a ce dossier d’aboutir en cette circonstance où la configuration politique de l’institution parlementaire est en train de basculer au profit de l’opposition parlementaire ? Ce dossier a t-il la chance d’aboutir ? Pourquoi avoir programmé un tel dossier au moment où tout le peuple béninois réclame l’organisation des élections dans le pays et au moment où la représentation s’active dans les travaux budgétaires prioritaires pour le moment ? C’est là où se trouve l’énigme. Pour certains députés approchés suite à cette annonce, ceux-là parlent plutôt d’un coup en préparation contre le chef de l’Etat et sa troupe minoritaire actuellement au parlement. Ils avancent même que ce projet de révision de la Constitution pourrait faire objet de rejet en plénière puisque le chef de l’Etat aura du mal à avoir une majorité qualifiée pour faire aboutir ce projet à l’Assemblée nationale. Dans tous les cas, la séance plénière du lundi 17 novembre édifiera tout un chacun