La Nouvelle Tribune

Bénin : les forces politiques et sociales invitent à une solution consensuelle

Espace membre

Après la marche du 29 octobre dernier, les responsables de la plate forme des forces politiques et sociales de progrès pour des élections crédibles au Bénin ont tenu, hier à Azalaï hôtel de Cotonou, une conférence de presse pour réitérer leur engagement à maintenir la pression. 

Face à l’impasse électorale orchestrée par le gouvernement et son président, la plate forme des forces politiques et sociales de progrès pour des élections crédibles au Bénin a initié la marche du 29 octobre dernier. Une semaine après cette marche, les têtes de ponts ont tenu à remercier tous ceux qui ont pris part à cette marche qui a montré que «le peuple béninois est encore debout et digne». Amissetou Affo Djobo a rassuré que l’objectif principal reste l’organisation dans les meilleurs délais les élections avec une liste électorale consensuelle. La plate forme insiste sur la nécessité de poursuivre la veille car, «nous continuons à nous interroger au sujet de la propension du chef de l’Etat à noyer le poisson en persistant à s’en fermer avec les institutions de la République pour réaliser des arrangements». Dans ce cas de crise et l’impasse dans laquelle le Bénin est plongé, «seul un dialogue sincère et fructueux avec les forces politiques et sociales permettrait de réaliser un consensus autour des remèdes et solutions envisageables que les institutions devront évaluer en toute indépendance et mettre en œuvre». Mais il est à constater que le chef de l’Etat et son gouvernement ont préféré s’enfermer dans des réunions incestueuses entre institution de la République. Pour cette plateforme, ces réunions s’apparente à des concertations d’amis et de partisans nommés par le chef de l’Etat et par conséquent ne s’aurait être assimilées à un dialogue politique. Elle reste convaincue que dans le but de rester au pouvoir après 2016, le chef de l’Etat à sciemment compromis toutes les chances d’organisation à bonne date des élections chez nous et use de tout subterfuge pour arriver à ses fins. Et promet que tant que les choses vont demeurer ainsi, les actions de la plate forme vont monter en intensité jusqu’à satisfaction totale de nos exigences légales et légitimes. Alors, elle invite «les compatriotes à rester mobilisés, debout, vigilants et prêt à l’action»