La Nouvelle Tribune

Icc Services et consorts : la chambre d’accusation ordonne la libération du Pg Amoussou

Espace membre

Georges Constant Amoussou, ancien Procureur général de la Cour d’Appel de Cotonou, en détention provisoire depuis plusieurs années dans ‘’l’affaire Icc Services et Consorts’’, pourrait sortir de prison incessamment. 

La Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Cotonou a prononcé sa libération sous contrôle judiciaire et sans caution. L’information divulguée par des sources judiciaires a été confirmée par son avocat. L’arrêt a été rendu par la Chambre d’accusation à l’issue d’une audience tenue ce lundi 28 octobre 2014. Cette libération «assortie d’une mesure de contrôle judiciaire» implique la confiscation du passeport de l’ancien procureur par la justice. Il doit aussi se présenter chaque premier et troisième mercredi du mois à la Cour d’Appel de Cotonou.

Affaire Icc services : le crime presque parfait du régime Yayi

La décision de la chambre d’accusation rendue, la libération du Pg Amoussou dépendra de l’attitude du parquet de la Cour d’Appel. En effet, l’actuel procureur général dispose de trois jours pour faire un pourvoi en cassation. En cas de pourvoi, le Pg Amoussou ne pourra recouvrer sa liberté. Le pourvoi en cassation étant suspensif selon le Code de procédure pénal. Cité dans le scandale des structures illégales de placement d’argent, plus connu sous le nom affaires Icc Services et Consorts, le Pg Amoussou a été mis en détention préventive depuis le 12 juillet 2010. Soit quelques jours après l’éclatement de cette affaire Mardoff à la béninoise. Depuis, les différentes tentatives de ses avocats pour lui trouver une libération provisoire ont été vaines. Il n’a même pas été autorisé à participer aux obsèques de son épouse décédé entre temps.