La Nouvelle Tribune

Pour une alternance au pouvoir : la jeunesse de Porto-Novo mobilisée autour du FA2016

Espace membre

Afin de barrer la voie aux options anti-démocratiques du régime Yayi, les membres du Front pour une Alternative en 2016 (FA2016) mobilisés autour de leur leader Oswald Homéky, ont organisé hier sur l’esplanade de l’Assemblée nationale, un géant meeting de sensibilisation qui a regroupé des milliers de jeunes de la capitale Porto-Novo, contre les dérives  anti-démocratiques de l’ère du changement.

La jeunesse de Porto-Novo venue de toutes les contrées de la capitale s’est regroupée autour des idéaux du FA2016. En effet, c’est un signal fort qu’a donné hier cette jeunesse de la ville de Porto-Novo et environs par rapport à la situation que vit actuellement le pays, notamment les atteintes  contre la démocratie sans oublier les manipulations orchestrées par le régime  dit de la refondation pour ne pas organiser les élections à bonne date. Cette jeunesse composée de différentes couches sociales et des mouvements de jeunes, et dévouée pour la cause du FA2016 a dressé un chapelet de messages. Le président du Front pour une alternance en 2016, Oswald Homéky a d’entrée fustigé l’échec du régime du changement. « Nous sommes venus communier avec la jeunesse de Porto-Novo pour envoyer un message clair au président de la République qui visiblement continue de manœuvrer pour s’éterniser au pouvoir au-delà du 06 avril 2016. C’est vrai qu’il y a un certain nombre de déclarations qui pourraient porter à croire que le président partirait à l’issue de son second mandat. Mais en observant cet homme et au regard d’un certain  nombres d’actes qu’il pose, nous avons des doutes quant à sa réelle volonté de se retirer du pouvoir au terme de son second mandat constitutionnel ». C’est en ces termes que Oswald Homéky a envoyé le signal fort afin que la jeunesse se mette rapidement en ordre de bataille pour empêcher ce coup d’Etat constitutionnel qui se prépare.  Selon lui, quelles que soient les manigances, quelles que soient les manœuvres, le 06 avril 2016, c’est un autre Béninois qui prêtera serment en tant que président de la République ici même sur l’esplanade de l’Assemblée nationale. « Nous ne sommes pas dupe, le temps du silence est révolu et si le président Yayi veut faire un troisième mandat, il nous trouvera sur son chemin » continue Oswald Homéky qui poursuit en affirmant que ce rassemblement de la jeunesse est le début d’une série d’actions et de mobilisation qui les amènera dans toutes les communes du Bénin. Enfin, il lancera un vibrant appel à l’endroit des jeunes de Porto-Novo et du Bénin tout  entier que le FA2016 est un creuset commun qui n’est pas aux ordres d’un candidat quelconque, mais qui est une organisation qui n’a pour seul objectif, que l’alternance le 06 avril 2016.

Voir l'album photo dans le journal papier (cliquez ici)

L’organisation à bonne date des élections exigée

Plusieurs mouvements et associations de jeunes se sont succédé au pupitre notamment, Adrienne Lahamy représentant