La Nouvelle Tribune

Supposée manipulation des travailleurs de la Sonapra : le Dg Bako réagit

Espace membre

Dans notre parution du mercredi dernier, nous avons publié un article sur un soutien aveugle à une hypothétique réussite de la campagne cotonnière. Dans l’article, nous avons exposé une manipulation des travailleurs de la Sonapra par le Dg Idrissou Bako. L’article a suscité la réaction du Dg à travers un droit de réponse dont nous publions in extenso le contenu. 

Campagne cotonnière 2013-2014 : la preuve que Bako manipule les travailleurs

Cotonou, le 09 octobre 2014

Le Directeur Général

                                                                                                               A

                                                                                                                Monsieur le Directeur de Publication du journal ‘’Nouvelle Tribune’’

   COTONOU

    Réf : 2995..14 /SONAPRA/DG/DPSP/CCOM

Objet: Droit de réponse

Monsieur le  Directeur de Publication,

Dans votre parution N°2885 du Mercredi 8 octobre 2014, vous avez publié un article non fondé en manchette sur la Sonapra intitulé : ‘’soutien aveugle à une hypothétique réussite de la campagne cotonnière, la preuve que Bako manipulait les travailleurs de la Sonapra ’’.Cet article contient beaucoup de contre vérités.

Dans le présent droit de réponse, j’aborde quatre grands aspects à savoir : les confusions contenues dans la rédaction de l’article, le supposé voyage du Directeur Général de la Sonapra sur la France, les raisons fondamentales du voyage du SG Synatra Sodeco et les félicitations adressées au Président de la République et au Coordonateur National des Usines de la Sodeco.

I-Les confusions contenues dans l’article

Dans cet article situé à la page 10  de votre quotidien, plusieurs confusions ont été notées. La première concerne le titre de l’article. Il est écrit en manchette à la une : ‘’ soutien aveugle à une hypothétique réussite de la campagne cotonnière, la preuve que Bako manipulait les travailleurs de la Sonapra ’’.Ce titre ne correspond en rien au contenu de l’article qui aborde  en réalité, la gestion des outils industriels de la Sodeco et de son personnel et non de la Sonapra.C’est en réalité un titre qui sème une contradiction et une confusion dans l’opinion publique.

S’agissant d’une deuxième contradiction, elle s’observe à propos  du SG Syntra Sonapra.Celui qui a effectivement voyagé  sur la France et plus précisément à Cannes et non à Paris comme le souligne votre quotidien, répond au nom de Guaudens Zannou, qui est l’actuel SG  de Synatra Sodeco et non SG Syntra Sonapra  comme le mentionne votre quotidien .Il faut nuancer que Société Nationale pour la Promotion Agricole (Sonapra) et la Société du Développement du Coton (Sodeco) sont deux sociétés différentes et autonomes et chacune d’elle a son syndicat qui défend son personnel.

II-Le supposé voyage du DG SONAPRA

Il est écrit dans  votre quotidien que ‘’le Directeur Général de la Sonapra a réussi à mettre les syndicalistes de la maison dans sa poche  et l’un d’eux a même voyagé pour aller en France avec lui’’.Cette information est fausse et archi fausse .Le voyage en question se tient cette semaine et non  la semaine passée comme l’indique votre journal .En plus, le Coordonateur National des Usines de la Sodeco,  Monsieur Idrissou Bako est allé nulle part. Il est présent au service à la Sonapra où il s’occupe des tâches importantes  dans le cadre de la réussite de la campagne cotonnière en cours. Dire à l’opinion que,  Monsieur Idrissou Bako est allé en France pendant qu’il  est au service à Cotonou à AKPAKPA me parait un gros mensonge. Je demande alors à votre quotidien de me fournir les preuves d’une telle affirmation.

III- Les raisons du voyage du SG SYNATRA SODECO

La rencontre de tous les acteurs de l’Association Française cotonnière se réunit annuellement. C’est elle qui adresse les invitations aux participants et prend en charge les frais de déplacement des invités. Ce n’est donc pas la Sonapra qui débourse ses fonds. Dans ces conditions, le Coordonnateur des Usines de la Sodéco ne pourra en aucun cas faire usage d’un trafic d’influence sur les invités de sa structure. Monsieur Guaudens  Zannou prend donc part à cette rencontre en qualité de représentant du personnel de la Sodeco sa. A ce titre, il pourra alors bien parler des réalités que vit le personnel qui s’adonne à la production du coton dans son pays.

IV- Les félicitations adressées au Président de la République et au Coordonnateur des Usines de la SODECO

Dans votre article, on reproche au Synatra Sodeco d’avoir félicité le Chef de l’Etat, le Docteur BONI YAYI et le Coordonnateur des Usines de la Sodeco pour les succès enregistrés au titre de la campagne cotonnière 2013-2014. Cette félicitation me parait justifier car depuis le retour de l’Etat dans la filière coton de 2012 à 2014, les productions ont augmenté. C’est pour saluer ces prouesses que le Synatra Sodeco remercie de vive voix les principaux acteurs impliqués. C’est donc normal de s’attendre à des remerciements. Cela n’a rien à avoir avec une quelconque manipulation. La preuve est que les résultats se sont améliorés d’année en année.