La Nouvelle Tribune

Magouille domaniale à Adja Ouèrè : le maire Djiman Fachola en prison

Espace membre

L’affaire de magouille domaniale et de détournement qui défraie la chronique depuis quelques jours à Adja Ouèrè a connu son épilogue hier. Si le maire de Sakété Raliou Arinloyé a pu s’en sortir indemne des mailles de la justice, son homologue d’Adja Ouèrè Djima Fachola y est coincé. 

Ecouté par le procureur de la république près le tribunal de Pobè, il a été embastillé hier à Porto Novo. Le maire Djiman Fachola de la commune d'Adja-Ouèrè et son chef service en charge des affaires domaniales séjourne à la Prison civile de Porto-Novo depuis ce mercredi 1er octobre 2014. Ainsi en a décidé le Procureur de la République en attendant la suite des procédures en justice. En effet, une affaire de magouille domaniale sur fond de détournement défraie la chronique depuis le lundi 29 septembre 2014 dans cette région. Les maires Raliou Arinloyé et Djiman Fachola accusés par la partie plaignante ont interpellé par la gendarmerie de Pobè avec trois de leurs collaborateurs. Ils ont tous été cités dans un litige domanial portant sur la ferme agropastorale de Houéligaba et dont le propriétaire est l'honorable Séfou Fagbohoun. Par ailleurs un autre dossier relatif à une ferme de Gbahouété qui appartient à la même personne et portant sur une somme 10,6 millions prévue pour le dédommagement des propriétaires terriens du domaine abritant la Nouvelle Société de Ciment du Bénin (Nocibe) impliquerait la responsabilité des deux autorités. Après les avoir écoutés, le procureur a retenu des charges contre le maire Fachola et a décidé de le maintenir dans les liens de la détention en attendant la poursuite des enquêtes. Il est donc envoyé en prison avec son collaborateur Yaya Chitou.( à suivre).