La Nouvelle Tribune

Bénin : le Fonac demande à Yayi de convoquer le corps électoral le 02 octobre

Espace membre

Dans une lettre ouverte adressée à Boni Yayi, le Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac) invite le président à convoquer le corps électoral au plus tard le 2 octobre 2014. 

Ceci après que le Conseil d’Administration du Fonac a examiné la situation qui prévaut à propos du report  de la date des élections municipales et communales et de la légèreté avec laquelle on traite le problème de la correction de la LEPI devant servir à l’organisation des élections. La Fonac dans sa lettre, plaidoyer pour la sauvegarde de la démocratie et de la paix nationale. Lisez ci-dessous l’intégralité de la lettre ouverte

FRONT DES ORGANISATIONS NATIONALES CONTRE LA CORRUPTION - LETTRE OUVERTE

N/Réf.: N408/FONAC/Pdt/14Cotonou, le 24 Septembre 2014

Son Excellence

Monsieur le Président de la République

Chef de l’État

Chef du Gouvernement

Cotonou

Objet : Plaidoyer pour la sauvegarde de la démocratie et de la paix nationale

Excellence Monsieur le Président de la République,

Nous avons l’honneur de vous rendre compte de ce qui suit :

Le Conseil d’Administration du FONAC s’est réuni le Mercredi 24 Septembre 2014 en session extraordinaire,  et a examiné la situation qui prévaut à propos:

- du report  de la date des élections municipales et communales,

- de la légèreté avec laquelle on traite le problème de la correction de la LEPI devant servir à l’organisation des élections

Il a fait les constats ci-après :

  1. Le 31 Juillet 2014, lors de la célébration du 54 è anniversaire de l’accession de notre pays à l’indépendance, dans votre message à la nation, vous avez pris l’engagement ferme de tout faire pour que les élections municipales et communales soient organisées avant la fin de l’année 2014.
  2. Le COS-LEPI, tout juste après son installation, et à mainte reprises a promis à tout le peuple béninois de livrer la LEPI corrigée au plus tard le 30 Novembre 2014 si les moyens lui étaient donnés.
  3. Le code électoral (loi N°2013-06 du 25 Novembre 2013), en son article 68 dispose : « le corps électoral est convoqué par le Président de la République par décret pris en conseil des ministres quatre vingt dix (90) jours avant la fin du mandat en cours ».

Par la présente lettre, nous voudrions attirer votre aimable attention que si les élections municipales et communales doivent se tenir au plus tard le 31 Décembre 2014, vous devez, conformément aux dispositions de l’article 68 du code électoral convoquer le corps électoral au plus tard le 02 Octobre 2014.

Le FONAC, une organisation de la société civile, œuvrant pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, tient à vous rappeler que :

  1. Le respect de la Constitution s’impose à tous les citoyens,
  2. Le respect des principes démocratiques est un gage de paix,
  3. L’organisation transparente et à bonne date des élections est un facteur déterminant de l’état de droit et les dépenses y afférentes relèvent de la souveraineté nationale. Ces dépenses doivent être planifiées sur une longue durée pour éviter à notre pays des conséquences néfastes.

En bref, notre grand souhait est que la paix règne au Bénin.

Excellence Monsieur le Président de la République, telles sont les préoccupations que nous souhaitons que vous prenez en compte.

Veuillez croire Monsieur le Président de la République, à l’assurance de notre très haute considération.

Le Bureau du Conseil d’Administration

Jean-Baptiste ELIAS

Paulette GANGBO

Sylvain AHOUANDJINOU

Marcellin HOUNKPEVI                                               

 Cléophas OKE GBEDJI