La Nouvelle Tribune

Acteurs de la vie publique béninoise

Espace membre

Wanep Bénin organise une rencontre diagnostic: Pendant deux jours, Wanep Bénin a regroupé à l’occasion d’un séminaire, des parlementaires, des diplomates, des professionnels des médias et autres acteurs de la société civile qui ont posé un diagnostic sur la nécessité d’un dialogue permanent entre les acteurs de la vie publique béninoise. Ces personnes pour la plupart ressources ont formulé une série de recommandations dont certaines sont contenues dans le communiqué ci-dessous publié.
{mosgoogle}

Communiqué final
Le centre international des conférences (Cic) de Cotonou a accueilli les lundi 3 et mardi 4 novembre 2008 un atelier consacré au thème « Dialogue, instrument de paix et gage de tout développement ». Initié par Wanep- Bénin, cet atelier a réuni des parlementaires, des professionnels des médias, des diplomates et autres animateurs de la société civile autour des préoccupations relatives aux conditions d’un dialogue permanent entre acteurs de la vie publique béninoise. Ainsi, à travers  quatre communications, « Dialogue politique, pistes et repères » présentée par M. Samson Dossoumon, professeur à la faculté de droit et de sciences politiques de l’Université d’Abomey-calavi et conseiller à la Cour suprême ; « Dialogue politique au sein d’un même parti et intra-alliance » présentée par l’honorable député Eric Houndété, membre de l’alliance nationale Forces clé et le docteur Joël Aïvo, professeur à l’Université d’Abomey-Calavi ; « Dialogue entre le pouvoir en place et les autres partis composant la classe politique au Bénin » présentée par l’ancien député Assan Séibou, deuxième vice-président du Madep et Takwa Suifon, Directeur de programme de Wanep régional basé à Accra au Ghana et « Dialogue entre classe politique/groupes sociaux (Syndicats, société civile, Médias et autres classes citoyennes…) » qu’ont présentée MM. Jérôme Carlos, journaliste-chroniqueur, Léadi Kamarou et Urbain Amégbédji, secrétaire national du Centre africa Obota et les riches débats qu’ils ont eus, la trentaine de participants à cet atelier ont fait le diagnostic de l’absence de dialogue entre notamment les acteurs politiques et sociaux du Bénin et formulé d’importantes recommandations. Au nombre de ces recommandations, les participants ont insisté notamment sur :
. L’organisation des élections par une structure professionnelle et apolitique ;
. La contribution à réduire les éléments qui concourent à la concentration aux mains d’un individu des patrimoines des partis politiques
.La prise et la mise en application du décret relatif au statut de l’opposition conformément à la charte des partis politiques
.   Le renforcement des capacités des membres des partis politiques
. La redynamisation de leurs structures à la base
. La vulgarisation et le respect des lois en vigueur
. Le renforcement des capacités des médias et de leur liberté
. L’accès équitable des animateurs de la vie politique aux organes de presse du service public
. Le rétablissement de la confiance entre les acteurs politiques
. La création d’un cadre moral facilitant le dialogue
Ce processus initié par wanep se poursuivra pour que le Bénin trouve les voies et moyens pour prévenir la survenance de crise au Bénin plutôt que d’avoir à en gérer à l’avenir.

Cotonou le 4 novembre 2008
Le Séminaire