La Nouvelle Tribune

Suspension des contrôles routiers : La mesure violée dans le Mono-Couffo

Espace membre

Contrairement à la décision du Gouvernement, les contrôles routiers se poursuivent sur l’ensemble du territoire béninois. Du moins dans les départements du Mono et du Couffo. Et avec, les rançonnements et les rackets des transporteurs. Ce constat amer, n’est pas du goût des transporteurs de ces deux départements. 

Et c’est très en colère que les conducteurs de véhicules de transport et assimilés du Mono et du Couffo, réunis au sein de leur syndicat, le Cosycotrab, ont crié hier, mardi 09 Septembre, leur ras-le-bol. Ils ont donc bloqué la circulation dans la ville de Lokossa pendant des heures dans la matinée de ce mardi. Ceci, pour manifester leur mécontentement et dénoncer la violation de la décision de suspension des contrôles routiers jusqu’à nouvel ordre sur l’ensemble du territoire national prise par le Gouvernement seulement le samedi 06 Septembre dernier. «Nous ne pouvons plus nous laisser faire. L’histoire a montré que la liberté s’arrache et nous sommes décidés à arracher la notre», s’est exprimé Vincent Akakpo le responsable départemental du Cosycotrab pour dire que les transporteurs en ont marre. La circulation alors paralysée par les mouvements de protestation des transporteurs a été rétablie suite à l’intervention des forces de l’ordre. Mais avant de quitter la route, les transporteurs ont invité les autorités notamment le Préfet des départements à prendre leurs responsabilités pour faire respecter la mesure de suspension des contrôles routiers sur les différentes artères routières de cette partie du pays.

Tracasseries routières au Bénin : les contrôles routiers suspendus jusqu’à nouvel ordre