La Nouvelle Tribune

Le ministre Sossouhounto met en service le tronçon rehaussé de l’axe de Fidjrossè/Godomey-gare

Espace membre

La voie de Fidjrossè/Godomey-gare est désormais praticable. Hier, le ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et de l’assainissement et ses collaborateurs sont descendus sur le terrain pour constater son effectivité. Christian Sossouhounto a provisoirement mis en service cette voie au grand bonheur des usagers. Il promet d’ores et déjà trouver de solutions adéquates aux deux (02) points de stagnation qui créent désormais quelques difficultés aux populations riveraines.

Chose promise, chose due. Le ministre de l’Urbanisme, de l’habitat et de l’assainissement n’a pas dérogé à cet adage. Il y a moins d’un (01) mois, Christian Sossouhounto a effectué une descente sur le tronçon Fidjrossè/Godomey-gare où il a rassuré les usagers de cette voie que les travaux seront livrés à la fin du mois d’août. C’est désormais chose effective. Et depuis hier, la circulation sur ce tronçon est devenue une réalité. Calixte Dossou Dedjinou, chef de mission de surveillance et de contrôle des travaux a donné des explications sur l’ouvra   ge réalisé. Selon lui, il s’agit du rehaussement de 575 mètres linéaires sur un tronçon qui, à chaque saison des pluies, est immergé. Ce qui causait tant de désagréments aux usagers. Il a salué le soutien constant et les descentes régulières du ministre de l’Urbanisme qui ont permis une fin provisoire des travaux selon le délai d’exécution imparti.

A son tour, le ministre Sossouhounto a reconnu que le passage sur ce tronçon était cauchemardesque, il y a quelques mois. Mais grâce à la volonté et l’engagement tenace du Chef de l’Etat d’appuyer les communes du Grand Nokoué notamment la ville de Cotonou dans la lutte contre les inondations, de vastes chantiers ont été lancés le 06 février 2014, dans le cadre du  Projet d’Urgence de Gestion en milieu urbain (PUGEMU). Au nombre desquels on peut citer entre autres, le rehaussement de la voie de Fidjrossè-calvaire concrétisé depuis plusieurs semaines; la construction du pont de Fifadji, le rehaussement du tronçon Fidjrossè-Godomey -gare etc. Selon lui, dès que les travaux seront entièrement achevés, le Chef de l’Etat procédera officiellement à la mise en service de tous les ouvrages réalisés.

Solutions en perspective pour deux points de stagnation

Le ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’assainissement a fait un constat sur le terrain : deux (02) autres points de stagnation d’eau constituent un casse-tête pour les usagers. Christian Sossouhounto a promis faire les diligences nécessaires pour que cette situation soit conjuguée au passé. Selon lui, soulager la peine des populations béninoises reste et demeure une préoccupation majeure du Docteur Boni Yayi, président de la république.