La Nouvelle Tribune

Cotonou : Léhady Soglo lance la commercialisation des baraques améliorées

Espace membre

Les autorités de la mairie de Cotonou sont plus que jamais déterminées à faire de l’embellissement et de la modernisation de la ville une réalité à tous les niveaux. Après avoir doté les arrondissements de marchés modernes, elles reviennent avec des  kiosques améliorés pour réglementer l’occupation artères et places publiques de la ville. 

A cet effet, le premier adjoint au maire Léhady Vinagnon Soglo a procédé jeudi dernier au lancement officiel de l’utilisation des baraques améliorées appelés ‘’cabanons’’. Un acte qui ouvre une nouvelle ère aux échanges commerciaux de proximité à Cotonou tout en offrant aux femmes, l’opportunité de mener leurs activités génératrices de revenus, dans des cadres plus seins, modernes et agréables tant pour leurs clients, pour la ville que elles-mêmes. Toutes choses qui expliquent l’explosion de joie ces dernières lors de la cérémonie officielle de lancement de la commercialisation de ces cabanons construits par la Société générale de l’assainissement (SGA) qui est le partenaire privé de la mairie dans ce projet.

Discours du 1er Adjoint au Maire de la ville de Cotonou à l’occasion de la cérémonie de lancement des cabanons dans la ville de Cotonou

- Messieurs les Adjoints au Maire,

- Mesdames et Messieurs les Conseillers Municipaux,

- Mesdames et Messieurs les Conseillers Locaux,

- Mesdames et Messieurs les Chefs de Quartier ;

- Mesdames et Messieurs les élus locaux ;  

- Madame le Secrétaire Général de la Mairie de Cotonou,

- Madame le Secrétaire Général Adjoint de la Mairie de Cotonou,

- Mesdames et Messieurs les Directeurs à divers niveaux,

- Chers Invités,

- Mesdames et Messieurs,

Je voudrais avant tout propos vous souhaiter la bienvenue sur ces lieux. La cérémonie de ce jour à laquelle vous assistez est consacrée au lancement officiel d’un type de baraques modernes dénommées « cabanons » dans la ville de Cotonou. Les sentiments qui m’animent en ce moment sont ceux d’une grande satisfaction et d’espoir mais aussi de reconnaissance pour l’aboutissement d’une si importante œuvre pour notre chère ville.  

En effet, la ville de Cotonou est confrontée à bon nombre de problèmes dont l’un des plus importants est l’occupation anarchique du domaine public. Cette occupation est caractérisée par des installations marchandes précaires construites avec des matériaux de fortune qui enlaidissent les artères principales et les rues. Dès lors, les autorités de la ville que nous sommes ont décidé de trouver une solution durable à cette situation. Qu’il vous souvienne que lors de la visite du Pape en 2011, la municipalité a été obligée de faire démolir ces genres d’installations. Ce qui a été apprécié par la plupart des cotonoises et des cotonois. Néanmoins, soucieuse du développement des activités commerciales qu’exercent nos concitoyens et particulièrement nos braves femmes, la ville a décidé de rechercher des solutions durables à cette situation. L’objectif visé est de préserver les activités économiques mais dans le respect de l’esthétique et de la propreté des artères et des places publiques.  

C’est dans cette optique, Mesdames, Messieurs que grâce au recours au secteur privé, il a été conçu et réalisé un type de kiosque appelé « cabanons » de diverses dimensions que vous voyez devant vous. La conception de ces abris a tenu compte de l’harmonie recherchée et avec les couleurs (bleu blanc) de la ville. Ils ont été réalisés par un promoteur béninois selon les règles de l’art.

Cette initiative vient d’une part répondre à la nécessité d’assainir le domaine public et d’autre part d’assurer l’esthétique tant recherchée pour les artères de la ville. Chers usagers, vous pourrez désormais vous procurer en remplacement des baraques mal ordonnées dans les rues et sur nos artères principales, des cabanons de type nouveau dont vous admirez déjà vous-même la conception.

Chers usagers, des conditions alléchantes vous sont proposées pour remplacer vos anciennes baraques par les cabanons dès que vous en faites la demande. Vous pourrez vous adresser au promoteur pour ce faire. A travers cette ouverture, la ville tient à mener comme par le passé, sa politique sociale pour faciliter l’accès obligatoire de tous aux cabanons. Dès lors, aucune installation de fortune ne sera tolérée sur les artères principales, rues et places publiques de la ville. Je compte sur votre sens de patriotisme et de civisme.  

C’est sur ces mots que je déclare lancé ce jour jeudi 14 Août 2014, l’acquisition et l’installation des « cabanons » dans la ville de Cotonou.  

Vive le Bénin

Vive la démocratie locale

Vive la ville de Cotonou

Je vous remercie.

Cotonou, le 14 Août 2014