La Nouvelle Tribune

Election du bureau du Ces : comment le candidat de Yayi a échoué

Espace membre

Au Conseil économique et social, les choses ne se sont pas bien passées pour le Chef de l’Etat. Son candidat Nicolas Adagbé, ancien président a simplement mordu la poussière. Augustin Tabé Gbian, jusque- là non prévu dans les tablettes politiques du Chef de l’Etat supplante le candidat de Yayi de deux voix et remporte la présidence du Ces. 

Selon plusieurs sources, cet inspecteur des douanes à la retraite a travaillé en sous marin et a réussi, grâce à ses réseaux d’influence à mobiliser le grand nombre de conseillers à sa cause. Il aurait réussi à même infiltrer le lot des conseillers proches du pouvoir. Selon toujours les mêmes sources, son frère le général Robert Gbian, probable candidat à la présidentielle de 2016 , se serait aussi impliqué dans cette bataille. A la Marina cette élection d’Augustin Tabé Gbian a été pris comme un affront vu que le frère de celui-ci le général Gbian est devenu un casse pied à Yayi à cause de sa percée politique dans le septentrion.