La Nouvelle Tribune

Bénin : le ministre Safiou Affo déplore l’insalubrité du stade de l’Amitié de Kouhounou

Espace membre

En prélude au match Bénin # Malawi du dimanche prochain et qui compte pour les éliminatoires du 2ème tour des éliminatoires de la Coupe d’ Afrique des Nations (Can) Maroc 2015, le ministre de la jeunesse des sports et des loisirs, Safiou Idrissou Affo est allé constater hier l’état d’avancement du toilettage du stade mais il est parti visiblement un peu déçu. 

Le ministre de la jeunesse des sports et des loisirs, Safiou Idrissou Affo a visité hier, les infrastructures du stade de l’amitié de Kouhounou qui va accueillir, dimanche prochain le match Bénin # Malawi comptant pour les éliminatoires de la Coupe d’ Afrique des Nations (Can) Maroc 2015 et dans les festivités du 1er août. Gradins des supporters, tribune officielle, pelouse principale et autres endroits du stade ont été parcourus par le ministre des sports. Ce dernier a piqué une vive colère envers les divers responsables du stade de l’amitié face à l’insalubrité de tous les compartiments du plus grand stade du Bénin. Face à la presse, il a affirmé «vous avez constaté vous-mêmes comme moi (...) Il y a quelques petits réglages à faire. J’ai donné les fermes instructions que cela soit fait très rapidement ». Abondant dans le même sens, il a dit qu’ il a souhaité que cela se passe de manière professionnelle; mais hélas c’est le contraire que tout le monde a constaté sur le terrain. Toutefois le ministre Affo n’ a pas manqué d’interpeller les directeurs concernés par rapport à l’entrée facile au stade. «Pourquoi laissez-vous la porte ouverte à tout le monde » a fait remarquer le ministre des sports. C’est à la base de ce constat qu’ il a demandé au Directeur en charge de la gestion des stades de prendre ses responsabilités et que l’accès à ce stade soit réglementé dans les plus brefs délais. Il faut signaler que le ministre n’a pas pu avoir accès à l’intérieur des autres salles. Le détenteur des clés des entrées des salles avait curieusement disparu. Alors, à quel jeu les responsables du stade de l’amitié de Kouhounou jouent ? Que cachent –ils au ministre?