La Nouvelle Tribune

Passations de service

Espace membre

Les priorités du ministre Félicien Zacharie 
Kint Aguiar et François Abiola prennent service
Préfecture du Mono-Couffo:Enriqui Saliou passe ce jour le témoin à Corentin Kohoué
Sport: Galiou Soglo s’en va, Etienne Kossi s’installe 

Les priorités du ministre Félicien Zacharie 
Après 15 mois passés à la tête du ministère des Enseignements maternel et primaire, le ministre Christine Ouinsavi a passé le témoin à son successeur Félicien Chabi Zachari. C’était le jeudi dernier dans les locaux du ministère des enseignements maternel et primaire en présence des directeurs techniques et centraux, des responsables syndicaux, des partenaires sociaux, des parents et amis. Dans son allocution, le ministre sortant Christine Ouinsavi a fait le bilan des progrès significatifs enregistrés durant les 15 mois,avant de confier à son successeur que certains dossiers en suspens méritent qu’on y accorde d’intérêts dans les tous prochains jours. << Je pars de ce poste fière d’avoir apporté ma modeste contribution à l’édification de notre cher pays...>> a t-elle déclaré pour finir.
Pour sa part, le ministre entrant Félicien Chabi Zachari, après avoir remercié le tout puissant pour ses bienfaits et le chef de l’Etat pour la confiance placée en lui,a indiqué quelques unes de ses priorités à savoir : s’atteler à la mise en oeuvre de la feuille de route définie, afin que les idéaux dégagés à l’issue des états généraux de l’éducation puissent aboutir, que tous les acteurs de l’administration, parents d’élèves, enseignants, élèves et partenaires techniques et financiers se donnent la main pour la résolution des problèmes posés au sein du système éducatif, animer toutes les activités qui permettront de donner une bonne orientation au système éducatif, faire du dialogue social une priorité avec les acteurs du système éducatif. Pour finir, il a souligné que les syndicalistes seront et demeureront ses partenaires privilégiés pour insuffler un nouveau dynamisme au secteur éducationnel. Quant au personnel, il l’a invité à une franche collaboration afin d’atteindre l’efficacité du système éducatif.
Ismail Kèko

Passation de service: Kint Aguiar et François Abiola prennent service
La cérémonie officielle de passation de service a eu lieu hier à l’Infosec et au ministère de l’enseignement supérieur. Il s’agit respectivement de Kint Aguiar à la tête du ministère de la fonction publique et de François Abiola qui prend les rênes du ministère de l’enseignement supérieur.
C’est dans une ambiance festive que les Ministres Emmanuel Tiando et Vicencia Boko ont passer service à leurs successeurs Kint Aguiar et François Abiola, au ministère du travail et de la reforme institutionnelle ainsi que le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. « On ne se baigne pas deux fois dans la même rivière. » C’est par cette célèbre phrase du philosophe Héraclite que Emmanuel Tiando invite son successeur à continuer la construction du chantier ouvert qu’il lui laisse. François Abiola quant à lui, promet de continuer l’œuvre de son prédécesseur en revitalisant et en redynamisant le Ministère de l’enseignement supérieur dont il a la charge désormais.
Evelyne Bolougbé (Stag)

Préfecture du Mono-Couffo: Enriqui Saliou passe ce jour le témoin à Corentin Kohoué
Suite au premier conseil des ministres du troisième gouvernement du Dr Boni Yayi en date du 24 octobre 2008, à l’instar des autres départements, un autre préfet a été nommé à la tête des départements du Mono-Couffo. Il s’agit de Corentin Kohoué né à Houégamey dans le Couffo, âgé de 53 ans, marié et père de trois enfants. Gestionnaire de développement d’entreprise, il fut député à l’Assemblée nationale d’Avril 2003 à avril 2007. Il est titulaire d’un Dess en économie de développement, d’un Dess en démographie, d’une maîtrise en es-sciences éconmiques à l’Unb. Il a été respectivement de 1996 à 2000 directeur par intérim, directeur général et directeur adjoint de la Sbee (société béninoise d’électricité et d’eau). De 2007 à nos jours, il a été mis à la disposition du ministère de l’enseignement supérieur pour assister le directeur général du Ceforp. En plus de ces postes qu’il a occupés, il a par ailleurs admis à de hauts postes au sein de l’administration publique de notre pays. Aujourd’hui, il est nommé préfet par le chef de l’Etat pour la confiance que ce dernier a placé en sa personne. Il va prendre, ce jour, le témoin des mains de son prédécesseur Enriqui Saliou.
Ismail Kèko

{mosgoogle} 
Galiou Soglo s’en va, Etienne Kossi s’installe 
Après quatorze( 14) mois à la tête du ministère de la jeunesse des sports et des loisirs (Mjsl),Galiou Soglo a passé hier au hall des arts et loisirs de Cotonou, le témoin à son successeur Etienne Kossi. Le nouveau ministre des sports a pris les rennes de ce département ministériel. Le secrétaire général du ministère, Martin Lougbégnon a exprimé au nom du personnel leurs sincères considération et respect aux ministres Galiou Soglo et Etienne Kossi. Il a pris l’engagement devant le nouveau ministre qu’il ne ménagera aucun effort pour l’aider à réussir sa mission. Le ministre sortant a invité son successeur à être un bon manager et à prendre des décisions impartiales car «le plus important, c‘est de servir son pays ». Le ministre Etienne Kossi a, de son côté, rassuré son prédécesseur qu’il poursuivra et achèvera les réformes engagées. Pour lui « seul le travail bien fait peut conduire à l’émergence ». Il a par la suite déclaré que son bureau est grandement ouvert à tout le monde. La cérémonie de passation de service s’ est déroulée devant les présidents de Fédération ,les sportifs, les cadres du ministères, les parents et amis et quelques honorables députés de l’ Assemblée nationale et certains membres du gouvernement.