La Nouvelle Tribune

Malgré l’opposition du Madep

Espace membre


Kint Aguiar et Abiola acceptent leurs postes
Vingt quatre heures après le rendez-vous de leur cérémonie respective d’entrée officielle en fonction, considéré comme un refus de leur nomination, François Abiola et son camarade du Madep, Christophe Kint Aguiar reconsidèrent leur position.

François Abiola et Christophe Kint Aguiar, malgré l’opposition du parti, le Mouvement africain pour la démocratie et le progrès (Madep) dont ils sont d’importants responsables, ont pris part vendredi soir au premier conseil des ministres du troisième gouvernement de Boni Yayi.  Après quelques hésitations dans la journée du jeudi dernier où ils ont tous deux boudé la cérémonie de passation de service prévue à leur intention,  les nouveaux ministres de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique puis de la Fonction publique et du travail ont fini par accepter de participer au troisième gouvernement du changement. Ils avaient sans aviser leurs prédécesseurs manqué jeudi dernier leur cérémonie respective de passation de service. Après donc les rendez-vous manqués de jeudi dernier, il est annoncé que les deux ministres prennent officiellement service ce jour ou au plus tard demain mardi en même temps que les remplaçants des deux représentants du G13, Valentin Aditi Houdé et Léon Basile Ahossi dont le refus et celui du groupe est resté ferme.

Yayi pourvoit au remplacement de  Houdé et Ahossi
Valentin Aditi Houdé et son collègue du G13, Léon Basile Ahossi sont restés fidèles aux consignes de leur groupe politique. En considérant leur démission donc, le chef de l’Etat a pourvu vendredi soir à leur remplacement. Ainsi, Justin Adanmaï est nommé ministre de l’Environnement et de la Protection de la nature puis Etienne Kossi a été appelé au poste de ministre de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs.


Ludovic D. Guédénon