La Nouvelle Tribune

Porto Novo : Parfaite de Banamè s’en prend violemment au Gouvernement Yayi

Espace membre

La déesse autoproclamée de Banamè s’est manifestée samedi à Porto Novo. Samedi dernier, elle a déplacé sur l’esplanade de l’Assemblée nationale des milliers de ses fidèles. L’objectif de cette mobilisation est de mette la pression sur le Gouvernement qui tarde depuis 6 mois à lui donner une autorisation pour sa nouvelle église. 

Elle brave toujours l’autorité de l’Etat. Samedi dernier, elle en a encore montré un de ses numéros. Elle a mobilisé une horde de ses fidèles pour crier haro sur le Gouvernement qui a refusé de lui accorder une autorisation pour sa nouvelle église. Depuis six mois, dit-elle, le ministre de l’intérieur la tourne en bourrique pour un chiffon de papier nommé autorisation.

Très hystérique, elle déclare ne plus avoir besoin de ce papier et cherche quelle autorité oserait s’opposer à la bonne marche des activités de son église dont les fidèles reconnaissables à la couleur rouge étaient venus nombreux soutenir leur « dieu » qu’ils louangeaient pendant son discours. D’ailleurs, ajoutera-t-elle, elle est dieu et n’a pas besoin d’un papier venant de l’une de ses créatures pour mener sa mission sur terre.

Elle s’en prend vertement au Chef de l’Etat qui ne fait que faire souffrir les populations qui l’ont élu et gaspillent les sous pour des futilités comme la table ronde. Lui et les autres ennemis de son église (allusion faite au clergé catholique) vont tous périr. Elle réitère son engagement pour violer les textes de la République et demande à toutes les autorités lancées à ses trousses à celles de ses fidèles de lui coller la paix afin qu’elle réalise sa mission divine et messianique.