La Nouvelle Tribune

Table ronde de Paris : Eric Houndété interpelle le gouvernement sur les engagements

Espace membre

Le député Eric Houndété, président du groupe parlementaire UN, vient d’interpeller le gouvernement à la faveur d’une question d’actualité, sur les engagements de la table ronde de Paris sur l’investissement. Au terme de cette table ronde, les engagements obtenus de la communauté internationale, selon le gouvernement, s’élève à un montant de plus de 12 milliards de dollars, soit environ 6.000 milliards de francs CFA. 

Conformément aux dispositions de l’article 110 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, il est demandé au gouvernement de fournir à la représentation nationale, certaines informations. Notamment, les différents projets soumis à la table ronde de Paris, le montant; l’objet, la durée d’exécution prévue et le document de synthèse de chaque projet. Il est aussi demandé au gouvernement de présenter pour chaque projet les résultats attendus, les indicateurs de performance retenus, les bailleurs de fonds pressentis et le montant attendu par bailleur. Et également le point détaillé des engagements annoncés par les bailleurs et autres partenaires.

Lire l’intégralité de la question d’actualité

QUESTION D’ACTUALITE AU GOUVERNEMENT

Objet : Engagements issus de la table ronde sur l’investissement au Bénin

Le Gouvernement a organisé à Paris du 17 au 19 juin 2014, une table ronde sur l’investissement au Bénin. A l’issue de cette réunion, le Gouvernement a annoncé avoir obtenu de la communauté internationale, des engagements d’un montant de plus de 12 milliards de dollars, soit environ 6.000 milliards de francs CFA, afin de l’aider à financer son programme de développement sur quatre ans. Selon le Chef de l’Etat, «les projets annoncés nécessitent 13 milliards de dollars globaux pour leur mise en œuvre sur la période 2014-2018 et présentent un gap financier dont le montant se situe autour de 6 milliards de dollars. ... Alors que nous recherchions 6 milliards de dollars, la communauté internationale nous promet 12 milliards, ... parce que la qualité du programme des réformes et des projets ont prévalu1.»

Conformément aux dispositions de l’article 110 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le Gouvernement est prié de fournir à la représentation nationale, les informations relatives aux préoccupations ci-après :

Les projets soumis à la table ronde :

  • Quels sont les projets soumis aux participants à la table ronde ?
  • Indiquer le montant; l’objet, la durée d’exécution prévue et le document de synthèse de chaque projet ;
  • Présenter pour chaque projet les résultats attendus, les indicateurs de performance retenus, les bailleurs de fonds pressentis et le montant attendu par bailleur.
  • Le point détaillé des engagements annoncés par les bailleurs et autres partenaires :
  • Donner la liste détaillée et par catégorie, des partenaires internationaux ayant participé à cette table ronde ;
  • Donner par catégorie la liste détaillée de ces partenaires ayant émis des engagements ainsi que leur nature ;
  • le montant total des engagements émis par chaque partenaire et les projets concernés, ainsi que les montants des engagements obtenus pour chaque projet.

Concrétisation effective des projets :

Indiquer pour chaque projet :

  • la date probable du premier décaissement
  • la date probable de démarrage des travaux ;
  • la date probable de fin des travaux.

Utilisation effective du GAP :

  • Etant entendu que la table ronde aurait mobilisé plus du double des ressources attendues, quelles sont les prévisions du Gouvernement pour l’utilisation du surplus de ressources mobilisées?

Impact sur le budget de l’Etat :

  • Quelle est l’incidence attendue de la table ronde sur les planifications budgétaires de 2015 à 2017 voire 2018?
  • Quelle est l’incidence sur l’orientation du budget 2015?

Fait à Porto-Novo, le 3 juillet 2014
Eric HOUNDETE