La Nouvelle Tribune

Assemblée nationale

Espace membre

Naissance de 4 nouveaux groupes parlementaires de la mouvance (9 démissions enregistrées hier au parlement): La séance plénière qui devrait être crer la mise sur pieds d’une commission d’enquête parlementaire pour contrôler la gestion et les activités du président Mathurin Nago a été très mouvementée hier à l’hémicycle. Avant l’étude proprement dite du rapport de la commission des lois, plusieurs démissions ont été enregistrées lors de la lecture des diverses communications introduites sur la table du président Nago. Il s’agit des députés Valentin Houdé, Antoine N’Da, Sacca Fikara et Orou Sé Guéné du G13, Adrien Houngbédji du Prd-Prs, djibril Débourou, Hélène kèkè et Amadou Taiwo de « Démocratie Emergence». Face à cette situation, aucun groupe parlementaire de la mouvance n’existe plus au parlement. Suite à ces démissions, quatre groupes nouveaux parlementaires issus de majorité présidentielle ont été reconstitués. Il s’agit du groupe parlementaire << Bénin émergent Solidarité Progrès>> présidé par l’honorable Justin Sagui Yoto, du groupe parlementaire << Démocratie Emergence>> présidé par le député Sylvain Zohoun, du groupe parlementaire << Unité nationale>> présidé par le député Dénis Oba Chabi et du groupe parlementaire << Bénin émergent Gouvernance concertée>> présidé par l’honorable Edgar Alia. Ces quatre groupes parlementaires se sont réclamés de la majorité présidentielle et entendent défendre les actions du gouvernement. En ce qui concerne le groupe parlementaire dirigé par Justin Sagui, il s’engage à soutenir toute initiative visant à l’épanouissement de chacun et de tous. Il oeuvrera pour la promotion de l’emploi, la sécurité sociale, la modernisation de l’agriculture et autres. La lutte contre la corruption et l’indépendance de la justice seront leur cheval de bataille. Pour le groupe parlementaire présidé par Sylvain Zohoun, le défi démocratique reste d’actualité et il entend soutenir réellement le programme du chef de l’Etat et les actions de son gouvernement. Le groupe parlementaire dirigé par l’honorable Dénis Oba Chabi s’inscrit aussi dans cette logique et luttera contre la corruption et toute forme d’infractions économiques. Quant à Edgar Alia, il travaillera en harmonie avec le gouvernement puisque selon lui, le changement nécessite beaucoup d’efforts. Il combattra la mal gouvernance, la corruption, l’incivisme et apportera des contributions de qualité. Il faut noter que avec ces 4 groupes parlementaires naissants, deux députés qui se réclament aujourd’hui de la majorité présidentielle à savoir Justin Agbodjètin et Zéphirin Kindjanhoundé sont toujours non inscrits au parlement. A en croire des sources proches de l’Assemblée nationale, la recomposition de ces groupes parlementaires et les démissions enregistrées dans l’autre camp rentrent bien dans le cadre des tractations pour contrôler la commission d’enquête parlementaire qui sera mises sur pieds pour vérifier les activités et la gestion  du président Mathurin Nago.
Ismail Kèko

Composition des différents groupes parlementaires

Groupe parlementaire << Bénin émergent Solidarité Progrès>>
1- Justin Sagui Yotto
2- Séidou Samou Adambi
3- Adam Bagri
4- Amissétou Affo Djobo
5- Yolou Zachari
6- Djibril Débourou
7- Daouda Takpara
8- Chabi Sika Karimou
9- Allassane Séidou
 
Groupe parlementaire << Démocratie Emergence>>
1- Sylvain Zohoun
2- Benjamin Ahounou
3- Hélène Aholou Kèkè
4- Moussa Issifou
5- Sofiath Shannou
6- Soulé Sabi Moussé
7- Orou Sé Guéné
8- dègla Benoit
9 André Dassoundo

Groupe parlementaire << Unité nationale>>
1- Dénis Oba Chabi
2- Nouémou Domitien
3- Amadou Taiwo
4- N’Da Kouagou
5- Emile Tossou
6- Damatha Santana
7- Victor Dangnon
8- Bio Kansi Boni
9- Tessi boni Adam
 
Groupe parlementaire << Bénin émergent Gouvernance Concertée>>
1- Edgar Alia
2- Thomas Ahinnou
3- Janvier Yahouédéhou
4- Cakpo Babatoundé
5- Bio Bagou
6- Mathurin Coffi Nago
7- Grégoire Laourou
8- Walis Zoumarou
9- Célestine Adjanohoun