La Nouvelle Tribune

Inauguration du siège du Prd dans le 1er arrondissement de Cotonou : Raphaël Akotègnon honore une vieille promesse

Espace membre

Les militants du Parti du renouveau démocratique(Prd) du premier arrondissement de Cotonou peuvent se frotter la main. Depuis samedi dernier, ils disposent d’un siège pour leurs réunions et activités politiques. 

La bâtisse construite à Dandji et offerte par le député Raphaël Akotègnon a été inaugurée samedi dernier. Q ui paie ses dettes, s’enrichit. C’est ce que vient de faire l’honorable Raphaël Akotègnon en mettant à l disposition des militants Prd du premier arrondissement de Cotonou, un siège flambant neuf. En fait de dette, une vieille promesse faite par ce député de construire pour ces militants un siège et que rappelle à bon escient Ernest Dossou,le président de la section Prd du 1er arrondissement. Le clou de cette cérémonie officielle a été la coupure symbolique de ruban.C’est le président d’honneur du Prd Moudachirou Gbadamassi qui, d’un coup de ciseaux, a permis l’accès de ce siège à tous les invités et militants pour la première fois. Il était assisté du secrétaire général du parti Wabi Fagbémi et du député Raphaél Akotègon qui a offert ce siège à cette section du parti. Louangé et remercié par les représentants des jeunes, des femmes et des sages, le donneur du jour affiche paradoxalement une grande humilité. « Le premier arrondissement mérite mieux. C’est un siège modeste. Chers militants, je vous demande d’accepter ce modeste siège que j’ai mis à vote disposition », affirme-t-il avant d’ajouter qu’il a suivi l’exemple de Corneille Kpadonou qui a offert quelques années auparavant un siège au parti à Midombo. Il espère que son action sera suivie « J’ai l’espérance que cette initiative fera école. D’ailleurs la bonne nouvelle vient du 4è arrondissement où un terrain vide a été mis à la disposition des militants pour construire un siège ». Le secrétaire général du parti Wabi Fagbémi, représentant le président Adrien Houngbédji remercie aussi l’honorable Akotègnon et invite d’autres responsables du parti à suivre son exemple. Aux militants, il demande de bien réfléchir pour faire le choix de leurs représentants lors des prochaines élections. « Si vous choisissez mal, la conséquence sera pour tout le parti. Les choix doivent être bien réfléchis », a-t-il conseillé. Tout ceci a été renchéri par le président d’honneur du parti, Moudachirou Gbadamassi qui a exhorté les militants à plus de courage et d’espoir en dépit des échecs rencontrés sur le chemin depuis 24 ans.