La Nouvelle Tribune

Confidentiel : Cena, la stratégie du pouvoir pour imposer le magistrat Boco Nadjo

Espace membre

Des informations commencent à tomber sur des dessous du processus de désignation à l’Assemblée nationale des cinq membres de la Commission électorale nationale autonome (Cena), qui se veut désormais permanente selon le Code électoral.

 Les premières informations ayant filtré des couloirs du siège de l’Assemblée nationale à Porto-Novo concernent la désignation du magistrat. Selon le code électoral, la Cena se compose de cinq membres dont un magistrat de siège ayant au moins quinze ans d’expérience. Les députés doivent choisir entre trois propositions qui leur sont faites par l’ensemble des magistrats réunis en Assemblée générale. Les trois magistrats présélectionnés par leurs pairs sont Jean-Baptiste Aloukpè, Claire Houngan Ayémona, Geneviève Boco Nadjo. La dernière, Geneviève Boco Nadjo serait la candidate du pouvoir.

Bénin : les députés désignent 4 des 5 membres de la Cena permanente

Ceci étant, le gouvernement a donc mis les petits plats dans les grands pour qu’elle soit désignée par les députés. De l’argent aurait donc circulé à cet effet. Des députés, têtes de pont de la majorité parlementaire (proche du pouvoir) ont été démarchés par le gouvernement pour gérer la situation. Seulement, cette stratégie d’achat de vote n’a pas encore payé. Puisque, mardi dernier, après trois tours de vote, aucun des trois magistrats n’a pu obtenir les 2/3 de voix des députés ; comme indiqué pour être enfin envoyé à la Cena. Il s’agit en fait de 56 députés sur les 83 que compte l’Assemblée.