La Nouvelle Tribune

Pardon de Boni Yayi : « Je ne sais pas à quoi ça répond…» dixit Lazare Sèhouéto

Espace membre

« Cela fait plusieurs jours déjà que nous traînons dans cette situation créée de toute pièce et si ceux qui ont créé leur histoire de toute pièce estiment qu’il est temps d’y mettre fin, et que ceux -là viennent faire un discours, je n’ai pas de commentaire particulier à part que le pardon dans l’ordonnancement juridique dans notre pays, je ne sais pas à quoi ça correspond, je ne sais pas dans l’ensemble ce qui a été dit pour encenser les chefs d’Etats étrangers.

Je ne sais pas s’il n’y a pas de Béninois qui puisse parler pour que le Président de la République écoute. C’est à croire qu’il n’y a pas de situation trop grave pour que le Président de la République se ressaisisse. Il a fallu Holande, Diouf et le reste pour que le Président de la République du Bénin prenne conscience des dangers de ses prises de position, des dangers que ces décisions, des dangers que la procédure qu’il a engagée crée pour le Bénin. Moi je suis déçu et je pense que le Président de la République n’est pas élu pour le Bénin, qu’il n’est pas élu pour les Béninois et qu’il est beaucoup plus préoccupé par ce que d’autres lui disent, que ce que ce peuple souffre, que ce peuple vit, que ce peuple crie depuis deux ans».