La Nouvelle Tribune

Le Cos-Lépi toujours confronté à des difficultés financières

Espace membre

Les membres du Cos-Lépi souffrent le chaud et le froid. En effet, après la phase de l’audit participatif qui a pris fin depuis plusieurs mois déjà, le Cos-Lépi peine toujours à avancer normalement dans la phase de correction du fichier électoral national.

C’est du moins le constat qui se dégage au lendemain de la descente d’une équipe du Cos-Lépi conduite par son président Sacca Lafia, à la division du Centre National de Traitement (Cnt) des données au stade de l’amitié de Cotonou. En effet, au cours de cette descente sur le terrain, le président du Cos-Lépi et son collègue, l’honorable Nicaise Fagnon, membre de cette délégation, ont laissé entendre à cette occasion qu’ils sont confrontés toujours à des difficultés financières. Ce qui risque de ralentir les prochaines phases restantes. Selon leur explication, les agents collecteurs sans oublier les partenaires technologiques attendent toujours de se faire payer. Aussi, ont-ils laissé entendre que le Gouvernement, entre temps saisi, a voulu accorder au Cos-Lépi un montant partiel de 2 milliards Fcfa sur les 6 milliards Fcfa demandés par le Cos-Lépi. Mais jusque-là, rien n’a bougé et des doutes planent sur le reste du travail à abattre. On se rappelle que, lors du conseil des ministres tenu le 23 mars 2014 dernier à Porto-Novo, le chef de l’Etat a eu la bonne volonté de promettre au Cos-Lépi ce montant, mais au niveau du Cos-Lépi, cette somme est toujours attendue pour la bonne évolution des travaux de correction de la Lépi.