La Nouvelle Tribune

Désignation des membres de la Cena : les non-inscrits menacent de bloquer le processus

Espace membre

Au terme de multiples tractations  jeudi dernier au Palais des gouverneurs à Porto-Novo pour désigner les représentants de l’Assemblée nationale au sein de la Commission électorale nationale autonome (Cena), les députés se sont séparés finalement dos à dos, reportant la séance à demain pour la suite du processus. Mais des doutes planent encore sur ce processus à l’Assemblée nationale suite à la menace des députés non inscrits.

D’une part, le consensus ne serait pas encore établi au sein des députés de la majorité parlementaire pour la désignation de leurs deux représentants au sein de la Cena. D’autre part, des rumeurs persistantes font état de ce que les non inscrits, au nombre de 12 au sein du Parlement, n’entendent pas démordre parce qu’ils disent qu’ils ne seraient pas associés aux négociations. Et vu leur nombre important, ils veulent bloquer le processus. Selon les dispositions de la loi, le code électoral prévoit que pour le corps des magistrats, c’est à l’Assemblée nationale de procéder à la désignation d’un des trois magistrats proposés, par vote à la majorité des deux tiers (2/3). C’est ce à quoi les députés devraient se conformer demain au Palais des gouverneurs. Mais ce nombre de 2/3 risque de ne pas être atteint au terme du vote bulletin secret de demain. On se rappelle que par la voix de leur porte-parole, l’honorable Epiphane Quenum, au cours de l’audience, a réitéré cette volonté de se faire impliquer dans les négociations. D’autres députés se sont opposés systématiquement à cette proposition de l’honorable Epiphane Quenum. C’est le cas du premier questeur Djibril Débourou, qui se demande pourquoi c’est en ce moment que les non inscrits demandent à être pris en compte alors qu’ils ne l’avaient pas affirmé lors du vote de la clé de répartition des modalités des membres de la Cena. On s’interroge donc à propos de ce qui va se passer demain à l’hémicycle. Les non inscrits vont-ils mettre à exécution leur menace ? Ou vont-ils abdiquer ? Attendons de voir demain.

Les députés vont-ils trouver enfin le consensus?

Les députés vont poursuivre demain la désignation des membres de la Cena. Malgré les suspensions et les nombreuses tractations déjà enregistrées  jeudi dernier, rien apparemment ne  se dessine encore. Mais le blocage provenait surtout des députés de la majorité parlementaire qui n’arrivent pas encore à trouver un minimum de consensus vu leur nombre important au sein du parlement. Mais la loi est claire « la Commission électorale nationale autonome est composée de 5 membres désignés par l’Assemblée nationale. Ils sont choisis parmi les personnalités reconnues pour leur compétence, leur probité, leur impartialité, leur moralité, leur sens patriotique et désignés à raison de 2 par la majorité parlementaire, 2 par la minorité parlementaire et 1 magistrat de siège ». Signalons que depuis le début du processus de désignation des membres de la Cena, seul le groupe parlementaire du Prd a déposé sa proposition. Même l’Union fait la nation (Un) ne l’a encore fait. On s’interroge encore si d’ici demain, les députés vont trouver le consensus. Probablement que la séance de demain permettra de départager les uns et les autres afin que le consensus prime sur les intérêts personnels.