La Nouvelle Tribune

20 ans d’existence du CES : Yayi Boni rend hommage aux hauts conseillers de la République

Espace membre

Les activités entrant dans le cadre de la célébration des 20 ans du Conseil économique et social (Ces) ont été lancées, hier à la salle bleue du Palais des Congrès de Cotonou, par le Président Boni Yayi.

Pour le Conseil économique et social du Bénin, les festivités de son 20è anniversaire porte une marque spéciale. C’est le chef de l’Etat, Boni Yayi en personne qui a procédé au lancement officielle des activités entrant dans le cadre de cette célébration qui a débuté par un séminaire. Signe de l’importance que toute la République porte à cette institution qui, après une existence éphémère de six mois en 1968, est réapparue dans l’univers institutionnel de notre pays en mai 1994. Assemblée consultative constitutionnelle des forces économiques et sociales de la Nation, le Ces a joué le rôle qui lui est dévolu pas la Constitution béninoise selon Boni Yayi. Cette institution s’évertue depuis 20 ans à donner au Président de la République et à l’Assemblée nationale des avis et recommandations sur un certain de problématiques notamment l’éducation, la santé, l’énergie, l’agriculture, l’emploi des jeunes. Ceci afin d’apporter sa contribution à l’amélioration des conditions de vie et de travail des populations. Ainsi, les conseils et recommandations des hauts conseillers de la République pour le Ces sur, entre autre, la maîtrise et la production de l’énergie au Bénin, les savoirs endogènes et le développement en Afrique révèle, pour le chef de l’Etat, que le Ces s’est acquitté honorablement de sa mission constitutionnelle. Et Boni Yayi a saisi l’occasion pour exprimer la reconnaissance de la République aux hauts conseillers qui ont démontré, au cours de leur mandat, le concept de la ‘’Nation au travail’’.

Et pour y parvenir le Ces, tout en consolidant les acquis, a cru devoir développer au fil du temps une approche participative qui consiste, pour les Conseillers, à descendre sur le terrain, à travers, entre autres des séminaires itinérants. Ceci afin d’offrir aux populations à la base une tribune leur permettant d’exprimer leurs préoccupations. Alors, après 20 ans, il est impératif de s’arrêter pour faire le point.

Un séminaire et une journée portes ouvertes

Ainsi, faire le bilan des activités des vingt dernières années du Ces, en dégager les forces et les faiblesses, capitaliser les acquis afin de mieux orienter les actions de cette institution en faveur des populations à la base, c’est ceux à quoi va se consacrer le séminaire de deux jours lancé par Boni Yayi. Pour Nicolas Adagbè, président du Ces, il s’agira de porter des réflexions sur quatre thématiques dont ‘’Vingt ans d’existence du Ces: regard sur le passé et leçon pour demain’’. Les participants à ce séminaire vont aussi réfléchir sur la thématique ‘’Ces: analyse critique de leur impact sur la politique de développement du Bénin’’

Il faut signaler que le parterre de la cérémonie d’hier était composé des présidents d’institutions, de ministres, de députes, de membres du corps diplomatique et consulaire accrédités au Bénin et des hauts conseillers de la République pour les affaires économiques et sociales. Une journée portes ouvertes est prévue pour demain.