La Nouvelle Tribune

Reprise du découpage territorial

Espace membre


Yayi installe la commission Adjaho
Le mercredi 14 Octobre, le chef de l’Etat a procédé à l’installation d’une nouvelle commission chargée de réfléchir à nouveau sur le découpage territorial. La semaine dernière, le Ministre de la décentralisation avait procédé à la proclamation des résultats relatifs à la désignation  des chefs lieux des six nouveaux départements. Ces résultats ont suscité des soulèvements populaires dans certaines localités. Pour calmer les esprits, Issa Démolé Moko, ministre en charge de la Décentralisation  a indiqué qu’il s’agissait des resultats  provisoires respectant certaines   dispositions légales. De plus, il souligne les insuffisances de la loi relative à la désignation des chefs lieux des départements  qui ne prendrait pas en compte certains critères.  Il ajoute que  les dispositions d’une loi n’étant pas les textes sacrés de la Bible ni  du Coran, il  est toutefois possible d’y apporter de dérogations. S’appuyant sur ses arguments le Ministre rassure les populations insurgées de ce qu’il s’agit d’une décision sur laquelle reviendrait le gouvernement. C’est dans ce cadre que  mercredi dernier, le premier Magistrat du pays après avoir souligné que le Bénin  est l’un des pays de la sous région qui serait en retard  par rapport à la dynamique de la gouvernance locale qui  conduit à la modernisation du pays,  il met en place la commission chargée de réfléchir sur une nouvelle proposition sur le découpage du pays. L’ex Ministre  de l’intérieur  Richard Adjaho  spécialiste  de la décentralisation est nommé chef de file de cette commission. Elle dispose d’un délai d’un mois pour proposer son projet au gouvernement. Les critères sur lesquelles elle doit se baser pour son travail sont entre autres, l’historique,  les aspects démographiques, économiques, géographiques ainsi que les infrastructures administratives,  socio- juridiques dont dispose chaque localité.
Evelyne Bolougbé(Stag)


Encore quelques personnalités récompensées
Par la mise en place d’une commission chargée de proposer un nouveau découpage du territoire, le président de la République, Boni Yayi semble avoir récompensé certaines personnalités rangées depuis un moment. Il s’agit entre autres des anciens ministres, Rafiatou Karimou, Ousmane Batoko, Richard Adjaho et d’anciens responsables tels Valentin Agbo, l’ex directeur adjoint de cabinet du ministère de l’intérieur sous les ministres Daniel Tawéma et Mama Sika…Toutes ces personnalités seront, pendant le temps de leur mission, prises en charge par les finances publiques comme le sont depuis maintenant plusieurs, le constitutionnaliste Maurice Ahanhanzo Glèlè et ses collègues membres de la commission chargée de la relecture de la Constitution du 11 décembre 1990.
Ludovic D. Guédénon