La Nouvelle Tribune

Bénin : les députés déplorent la non programmation des questions au gouvernement

Espace membre

Bien que la majorité des députés ait donné leur caution pour le rapport d’activités du président de l’Assemblée nationale, certains députés sont restés pourtant sur leur soif par rapport au volet de contrôle de l’action du Gouvernement, notamment les questions orales avec débats et les questions d’actualité. 

C’est le député Atao Mohamed Hinnouho qui a donné le top en dénonçant le fait que sur 6 questions orales, une seule a pu être examinée et selon lui, le même constat est fait pour les autres questions au Gouvernement. Il sera appuyé par son collègue Eric Houndété qui a donné quelques appréciations par rapport aux questions au Gouvernement, dont lui-même est auteur. Quant à l’honorable Yacoubou Malèhossou, il est allé plus loin en disant même que, parfois les réponses que donne le Gouvernement ne cadrent pas avec les questions posées par les députés. « Si nous devons continuer dans ce sens, autant dire qu’il n’y a pas de questions au Gouvernement… », a t-il martelé. D’autres députés tels que Boniface Yèhouétomè, Rosine Vieyra Soglo, et autres ont abondé dans le même sens, tout en demandant au président Nago de faire diligence afin d’éviter de pareilles situations.