La Nouvelle Tribune

Parti politique ou regroupement

Espace membre

Yayi met les militants Fcbe dans l’embarras
Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), principal instrument politique aux mains de l’actuel président de la République, se prépare pour un congrès de refondation dont les enjeux paraissent encore insaisissables.

Les militantes et militants de l’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) sont convoqués à prendre part les 18 et 19 octobre au congrès de refondation de leur alliance. Mais tous ne partent pas visiblement avec les mêmes objectifs à ce rendez-vous pour lequel le président du comité préparatoire, Janvier Yahouédéou en appelle pourtant à leur grande mobilisation en vue, « (…) de faire de ces assisses un succès éclatant ». Et pour cause ! Sur la nouvelle orientation à donner à l’alliance Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), les avis divergent au sein de ses responsables et militants. Ainsi, certains pensent qu’il faut remettre en cause la composition actuelle de l’alliance. Car elle regroupe à la fois des partis politiques, des mouvements et associations puis des personnalités. Ce qui selon ces personnes, renferme un désordre auquel il faut absolument mettre fin à la faveur du congrès de refondation annoncé. D’autres en revanche, s’organisent pour qu’au terme de ce congrès de refondation, l’alliance Fcbe devienne un parti politique conformément à la charte des partis politiques en République du Bénin. Cette réforme ne serait pas de l’avis du président de la République, chef de la majorité présidentielle, Boni Yayi. C’est du moins le message porté à l’opinion il y quelques jours par l’un de ses proches, un ancien ministre de la Culture, Amos Elègbè, au sortir d’une audience que lui accordée le président Yayi. Il existe cependant quelque chose qui unit toutes ces différentes tendances au sein de l’alliance Fcbe. Il s’agit du contrôle du pouvoir et sa conservation pendant aussi longtemps que le permettra la Constitution du 11 décembre 1990. Mais pour des responsables de l’alliance tels que le premier vice-président de l’Assemblée nationale, André Dassoundo, il existe en leur sein des personnes qui, par leur discours et certains de leurs agissements, compromettent la réalisation de cette ambition commune. Autant de divergences que le congrès de refondation permettra peut-être d’aplanir afin d’éviter à l’alliance des débâcles comme celle qu’elle a connue aux dernières élections municipales, communales et locales.
Ludovic D. Guédénon


COMMUNIQUE DE PRESSE
Le Président du Comité Préparatoire du Congrès de Refondation de l’Alliance Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) informe les militantes et militants que le Congrès de Refondation de l’Alliance se tiendra les samedi 18 et dimanche 19 octobre 2008 au Palais des Congrès à Cotonou.
A cet effet, il appelle à la mobilisation de toutes les forces politiques membres de l’Alliance en vue de faire de ces assisses un succès éclatant.

Le Président du Comité Préparatoire

Honorable
Janvier YAHOUEDEOU