La Nouvelle Tribune

Bénin : grande marche de protestation des travailleurs ce jour

Espace membre

Le macadam sera de nouveau battu. Après la sanglante répression de leur marche le 27 décembre dernier, les travailleurs béninois seront ce jour dans les rues. Sous la bannière des Centrales et Confédérations syndicales en lutte depuis le début de l’année, ces derniers vont battre le macadam pour exiger le départ du préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral, Placide Azandé et du Commissaire Central de la ville de Cotonou, Pierre Coovi Agossadou. 

Ces deux autorités sont considérées par les travailleurs comme les auteurs de la violente répression de la marche du 27 décembre 2013 qui avait fait une vingtaine de blessés. Et, faut-il le préciser c’est cette sanglante répression de la marche pacifique des travailleurs qui est à l’origine des mouvements de protestation encore en cours dans le secteur de l’éducation. Selon les organisateurs, les marcheurs- des travailleurs, des responsables d’organisations de la Société civile, des militants de partis politiques et défenseurs des droits de l’Homme- vont parcourir la ville capitale économique en scandant des chants hostiles non seulement à ces différentes autorités mais aussi au Gouvernement et à son chef. A la Préfecture où échouera la marche, les travailleurs liront une motion. Cette motion, comme on peut s’imaginer, tournera autour du principal point de revendication des travailleurs en grève depuis le 07 janvier dernier : le limogeage du préfet Azandé et du commissaire Agossadou. La marche de ce jour a déjà reçu l’approbation des autorités municipales qui ont accusé réception de la déclaration des Secrétaires généraux des Centrales syndicales et de la Fésyntra-Finances. Pour éviter qu’il y ait des débordements, des dispositions sécuritaires ont été également prises, informent des sources sécuritaires.