La Nouvelle Tribune

Contrôle de la gestion de Nago

Espace membre

Les mises en garde du Prd-Prs
En marge des travaux en plénière sur le projet de budget 2009 de l’Assemblée nationale, le groupe parlementaire Prd-Prs présidé par le député Augustin Ahouanvoébla est monté le mardi dernier au créneau à l’hémicycle à travers une déclaration rendue publique.

Ses députés s’indignent contre le blocage de la demande d’une session extraordinaire en vue de contrôler la gestion du président Mathurin Nago. Selon leur porte-parole, ils déclarent qu’ils ne savent pas ce que le président Nago veut atteindre comme résultats en manipulant le Parlement et en rusant avec la convocation des plénières. A en croire les propos de M. Ahouanvoébla, au cours d’une conférence des présidents, il aurait été programmé pour le 25 septembre 2008 que la session extraordinaire demandée et qui comprend à son ordre du jour la constitution d’une commission d’enquête parlementaire sur la gestion du président de l’Assemblée  nationale, ce qui serait reporté au 09 octobre 2008. Ce serait en comptant sur la bonne foi du président Mathurin Nago que les députés signataires ont accepté d’examiner certains dossiers en plénière au cours de la session extraordinaire précédente, dont notamment la ratification de certains accords de financement, le vote du budget 2009 et autres. Pour ce faire, le groupe parlementaire Prd-Prs met en garde le président de l’Assemblée nationale. Car avance t-il, que << en politique, la ruse peut payer pour un temps, la mauvaise foi peut servir un court instant. Mais la ruse et la mauvaise foi ne sauraient constituer une fondation solide pour une entreprise fut-elle politique>>. Pour finir, le groupe parlementaire ajoute  qu’il attend pour le 09 octobre prochain, que le président Nago donne au peuple béninois, ne serait-ce une infime preuve de son sens de responsabilité et d’honneur.

Ismail Kèko