La Nouvelle Tribune

Haute Cour de Justice : le domaine devant abriter le siège de l’institution au cœur des préoccupations

Espace membre

Le maire de la ville de Porto-Novo, Océni Moukaram, a été reçu hier en audience au cabinet de la présidente de la Haute Cour de Justice (Hcj) à Porto-Novo. De même qu’une délégation de l’association des étudiants ressortissants du plateau d’Abomey.

Les échanges ont été fructueux et annoncent de bonnes perspectives. Au nombre des préoccupations abordées par la présidente de la Haute Cour de Justice et son hôte, figurent les discussions autour du nouveau siège devant abriter l’institution dans la ville de Porto-Novo. En effet, depuis plusieurs années, il avait été retenu que le siège de cette institution devrait rester à Porto-Novo et un domaine a été choisi sur la berge lagunaire pour abriter cette haute institution. Mais il se fait que depuis tout ce temps, rien ne décide. Même le programme spécial de réhabilitation de la ville de Porto-Novo qui chapeaute ce projet est resté muet par rapport à cela. C’est pour remédier à ce blocage qui perdure que la première autorité de la ville de Porto-Novo a pris langue avec la présidente de la Hcj afin qu’une solution idoine soit trouvée. Ainsi, au terme de cette audience avec la présidente Marcelline Gbèha Afouda, le maire Océni Moukaram a fait savoir que c’est un dossier très important pour la ville et pour l’institution qu’est la Haute Cour de Justice. Selon ses propos, un domaine a été trouvé pour construire le siège de l’institution. « Nous sommes venus avec des propositions concrètes que nous avons soumises à madame la présidente par rapport à un domaine qu’on va leur affecter avec le Programme spécial de réhabilitation de la ville de Porto-Novo… ». Toutefois, le maire n’a pas révélé le lieu exact de ce domaine « je ne peux pas vous dire avec exactitude le domaine, mais ça se situe au bord du boulevard lagunaire et à l’entrée de la ville ». Mais il nuance en affirmant que « toutefois, nous attendons une correspondance de l’institution pour concrétiser cela par un courrier réponse que nous allons donner parce que, nous avons anticipé par rapport à la demande ». Outre le maire de Porto-Novo, la présidente de la Haute Cour de Justice a reçu également en audience une délégation de l’association des étudiants ressortissants du plateau d’Abomey conduite par sa présidente Honorine Kindji. Cette délégation est venue présenter à la présidente de l’institution leur association et la fête qu’elle entrevoie pour le 18 avril 2014 et qui vise à la consolidation de l’amour et l’entraide entre les fils et filles du plateau d’Abomey. « Nous sommes venus solliciter l’appui de la présidente de la HCJ à travers un appui financier et matériel. Elle sollicite enfin la présence effective de la présidente Marcelline Gbèha Afouda afin qu’elle honore cette fête des sa présence, pour exciter aussi « nos jeunes sœurs à s’engager dans le militantisme.».En réponse la présidente Marcelline Gbèha Afouda a promis d’être à leurs côtés.