La Nouvelle Tribune

Confidentiel : le gouvernement bloque Azannaï

Espace membre

Le gouvernement travaille activement pour empêcher la recomposition du groupe parlementaire Cohésion nationale et paix(Cnp) disloqué la semaine dernière après la démission de l’honorable Issa Salifou. Pressenti pour remplacer le député qui a fait défection, un jeune député de la 15è circonscription électorale fait objet d’une forte pression de la part du pouvoir.

Deux ministres du gouvernement, sur instruction du Chef de l’Etat, l’auraient déjà appelé au téléphone pour le mettre en garde et l’avertir des représailles politiques sur ses affaires au cas où il aura le culot d’adhérer à ce groupe.  Opérateur économique, ce jeune député non inscrit est très proche de l’opposition et surtout de l’Un. La volonté d’empêcher la reconstitution de ce groupe est devenue plus forte lorsque son président a décidé de traduire le Chef de l’Etat devant la Haute cour de justice.