La Nouvelle Tribune

Les députés entament l’étude du dossier relatif à la route Parakou-Djougou

Espace membre

A quelques jours de la séance plénière devant consacrer l’examen en plénière du projet de loi relatif à l’autorisation de ratification de l’accord de prêt concernant la réhabilitation et la construction de la route Parakou-Djougou, les députés ont entamé l’étude de ce dossier en commission des finances.

En lieu et place du ministre des travaux publics et des transports, c’est le ministre Laurence Sranon qui a défendu ce dossier en commission. Au terme des travaux, elle s’est confiée à la presse. Dans sa déclaration, elle a précisé que les échanges se sont bien déroulés avec les honorables députés. Selon le ministre intérimaire, Il s’agit d’une voie qui est empruntée par tous, par le passé et qui est aujourd’hui dans un état de dégradation très avancée. Elle a précisé que la réhabilitation de cette route entre dans le cadre de la vision du gouvernement d’étendre le réseau routier. Elle a également expliqué que la route Parakou-Djougou est très souvent empruntée par nos partenaires qui arrivent de l’hinterland, du Burkina-Faso, du Mali et du Niger. « Les députés ont été très ravis en général que le gouvernement ait programmé la réhabilitation de cette route. Le montant du projet est de 57 milliards de francs CFA environ et nous avons déjà une garantie de 25 milliards de francs CFA de l’institution sous-régionale qu’est la BOAD et nous continuons de rechercher à travers les autres banques commerciales le reste du financement et ce sera fait car c’est très urgent », a-t-elle confié.