La Nouvelle Tribune

La preuve que Boni Yayi a initié les deuxièmes états généraux de la presse

Espace membre

On en doutait. Les deuxièmes états généraux de la presse béninoise, qui s’ouvrent ce jour, sont, bel et bien une initiative du gouvernement béninois. Contrairement aux déclarations de certains acteurs impliqués dans l’organisation des assises, dont le Vice-président du comité de l’organisation, Gérard Agognon.

Celui-ci s’est débattu, bec et ongle, sur l’émission éclairage du dimanche 16 février pour réfuter cette allégation portée par son contradicteur Arimi Choubadé, Directeur de la publication du journal Le Nokoué. En effet, c’est le conseiller Joseph Ogounchi qui, enivré par l’émotion de recevoir la délégation du Riarc, a lâché le morceau. «…c’est le chef de l’Etat qui a proposé les deuxièmes états généraux de la presse. Il faut lui montrer qu’il ne s’est pas trompé…», a-t-il déclaré à la délégation du Riarc. L’on est alors en droit de s’interroger sur les motivations réelles de ces deuxièmes assises de la presse béninoise outre ce qui est connu.