La Nouvelle Tribune

Destruction de salles de classe à l’EPP Drogbo d’Adjarra : Saka Yaya appelé à la rescousse

Espace membre

Un vent violent suivi d’une forte pluie s’est abattue mercredi dernier dans la commune d’Adjarra et avait causé d’énormes dégâts dans une école de la commune. Il s’agit de l’Ecole primaire publique (Epp) de Drogbo. A la suite de ce vent violent, ladite école a été totalement décoiffée et les murs se sont effondrés.

N’eût été la vigilance des enseignants présents et de la directrice de cette école primaire de Drogbo, on compterait peut-être des blessés dans le rang des jeunes apprenants et d’autres dégâts matériels plus importants. A la suite de cet incident, le maire de la commune d’Adjarra, Saka Yaya s’est porté sur les lieux pour leur porter assistance, en compagnie des responsables des services techniques de la mairie et de quelques conseillers et chefs d’arrondissements de la commune. Le constat fait par l’autorité communale est désolant. Se confiant au maire Saka Yaya, la directrice de l’Epp Drogbo, Gabrielle Aïssi, a remercié la délégation et particulièrement le maire pour l’intérêt qu’il accorde aux problèmes des écoles dans la circonscription scolaire d’Adjarra. « Jusque-là, nous n’avons pas eu cette chance là, de bénéficier d’un seul bâtiment. Il n’y a que des salles construites grâce à l’apport des parents d’élèves. On ne peut pas dire que la directrice reste là sans réagir, car il n’y a pas d’années que je ne formule pas de demande pour la construction de salles de classe, peut-être que mon heure n’a pas encore sonné…nous vous supplions monsieur le maire, aidez-nous à avoir un bâtiment digne de ce nom » confie t-elle à l’autorité communale. Sensible à cette requête, le maire Saka Yaya a expliqué les vraies raisons qui font que cette école primaire publique se trouve dans ce piteux état. « D’abord, nous allons parer au plus pressé en réalisant des classes en bois, le temps de trouver le financement pour lancer un appel d’offres… madame la directrice, nous ne vous avons pas oubliée » a rassuré le maire Saka Yaya. Il a profité de cette opportunité pour dire que, d’autres localités ont bénéficié de salles classes. Il a déploré par la suite le fait que des politiciens tapis dans l’ombre, bloquent les initiatives de réalisation d’infrastructures dans Drogbo. « On ne doit pas lier la politique au développement… je suis désolé de ce qui s’est passé ici, voilà les enfants qui sont livrés aux intempéries et c’est les enfants qui souffrent aujourd’hui » s’insurge Saka Yaya. Pour terminer, il a instruit tous les chefs d’arrondissements, les chefs villages et chefs de quartiers à mettre sur pied un comité local qui va mettre en œuvre l’initiative de Dogbo prôné par le chef de l’Etat. Enfin, il déclare qu’il ne pense pas qu’on a un écho favorable de cet arrondissement abritant cette Epp, puisque déclare t-il : « si on est élu, c’est pour servir le peuple. »