La Nouvelle Tribune

Correction de la Lépi : la phase active de l’opération officiellement lancée

Espace membre

Le siège du Cos-Lepi a été hier mercredi 22 décembre 2014 le théâtre d’une séance de travail qui avait pour but de consacrer le démarrage effectif de l’opération de la correction de la Liste électorale permanente informatisée (Lepi). Cette séance de travail a réuni des acteurs du Cos-Lepi, du Cnt et du Gemalto, le cabinet international qui aura à charge le volet informatique de l’opération.

« Nous sommes en train de sortir du tunnel », a laissé entendre devant la presse, l’honorable Sacca Lafia, président du Comité d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lepi). Il a surtout fait un bilan de tout ce qui a été fait, depuis neuf mois que les 11 membres du comité ont été installés. A en croire Sacca Lafia, il a été question, depuis neuf mois, de : « chercher à comprendre la profondeur du dossier ; identifier les partenaires ; répartir les tâches et les responsabilités ; évaluer le coût des tâches à accomplir ; évaluer le coût des responsabilités ; obtenir d’approbation des dirigeants ; demander des ressources ». Il a confirmé qu’une première partie des fonds devant servir à l’opération a été déjà transférée. Même si cet acompte n’est pas suffisant, il peut néanmoins permettre de démarrer les premiers travaux. La séance d’hier a également permis aux membres du Cos-Lepi, ceux du Centre national de traitement (Cnt) et aux experts du cabinet Gemalto de s’entendre sur les programmations des tâches et les responsabilités de chacun des acteurs, avant le démarrage des travaux. Selon le président si tout se passe comme prévu, la Lepi corrigée doit être disponible au plus tard la moitié du mois de mai. C’était également une occasion de présenter à la presse le cabinet international Gemalto, qui prendra une part active, en ce qui concerne le volet informatique de l’opération de toilettage du fichier électoral. Pape Mbaye Dieye, porte-parole de Gemalto, a réitéré la disponibilité de son équipe à travailler avec le Cos-Lepi et le Cnt, afin de mettre à jour la liste tant attendue dans délai raisonnable.