La Nouvelle Tribune

Cip/Uemoa : le député béninois Victor Dangnon élu président

Espace membre

Pour la toute première fois de l’histoire du Cip/Uemoa , le Bénin a l’immense privilège de présider aux destinées de cette institution sous-régionale. C’est grâce au dynamisme du président de l’Assemblée nationale du Bénin qui aurait pesé de tout son poids pour la victoire du Bénin.

Au terme de leur conclave, le choix a été finalement porté sur l’honorable Victor Dangnon, ancien vice-président du Cip/Uemoa. Ce fut une occasion pour lui, au terme de son plébiscite, de délivrer un message à l’intention de ses pairs parlementaires. Selon ses propos, cet évènement coïncide avec un autre qu’est la ratification du traité par la Côte-d’Ivoire. Il n’a pas manqué de rendre hommage aux autorités de la Côte-d’Ivoire et les chefs d’Etat concernés. Il a par ailleurs remercié ses pairs qui ont su lui faire confiance en portant leur choix sur sa modeste personne.

Après avoir fait une mention spéciale à ses ainés, le nouveau président du Cip/Uemoa n’a pas manqué d’évoquer les nombreux défis qui l’attendent, notamment, le suivi de la construction du siège du Cip/Uemoa au Mali, la consolidation des fonctions et des missions du Cip/Uemoa, notamment le renforcement de son volet d’intégration d’une part, le raffermissement d’autre part la place de l’institution dans le schéma institutionnel de l’Union et pour finir le renforcement de la diplomatie du Parlement.

« Les balises sont désormais posées, les regards tournés vers la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement. Nous ne doutons point de l’engagement constant du président en exercice de l’Uemoa, de même que celui de ses pairs de la sous-région ouest-africaine et j’en suis persuadé que le président Boni Yayi imprimera un souffle à la hauteur de cet enjeu… » a-t-il déclaré parlant de l’installation prochaine du parlement de l’institution qui est selon lui, le premier objectif de l’heure. Rappelons que le nouveau président du cip/Uemoa, Victor Dangon, est député de la 6è législature, et a été également député lors de la 5è législature. Il est le 2è rapporteur de la commission de l’éducation. Administrateur des projets, Victor Dangnon est titulaire d’un doctorat en sociologie du développement, technicien d’appui à la vulgarisation au projet d’appui au monde rural et formateur au programme Health Education in Primary School, Mcdi.