La Nouvelle Tribune

Dah Aligbonon plaide pour une meilleure répartition du milliard culturel

Espace membre

Plusieurs personnalités se sont succédé au cabinet du Président de l’Assemblée Nationale ce mercredi 08 janvier 2013. Parmi elles, figure Dah Aligbonou qui sollicite l’appui du président de l’Assemblée nationale pour que le milliard culturel aille aussi vers les gardiens de la tradition.

Dah Aligbonon est le président de la Fondation Recades, éducateur culturel, médiateur traditionnel et à l’origine du projet de création au Bénin, d’une académie traditionnelle. Reçu en audience par le Professeur Mathurin Coffi Nago, il a confié à sa sortie aux médias, ses inquiétudes quant à la place qu’occupe la culture dans la société africaine. Il a rappelé que sans la culture, on ne saurait parler de développement. Toutefois la culture ne saurait se limiter  aux seuls domaines de la musique, de la comédie ou de l’art où l’Etat met un fonds d’appui dénommé «  le milliard culturel ». La culture comprend aussi le domaine de la tradition et il n’est pas normal que les gardiens de la tradition ne puissent pas bénéficier de la répartition de ce fonds d’appui, a-t-il estimé. Dah Aligbonou a profité de l’occasion pour rappeler tout le travail qu’il abat au quotidien pour soutenir les foyers, les prisonniers, les universitaires, ceci sans la moindre rémunération. C’est en raison de cela, qu’il sollicite l’intervention du président de l’Assemblée nationale auprès du gouvernement pour corriger cet état de chose. Benjamin Adindja, maire de la commune de Dassa-Zounmè est venu pour sa part remercier le président de l’Assemblée nationale et l’ensemble des députés pour le soutien apporté aux populations sinistrées de ladite commune l’année dernière. Enfin,José Luis Norrigea, chargé d’affaires par intérim de la République de Cuba près le Bénin,  a également été reçu par le président Nago.