La Nouvelle Tribune

Bénin : des députés dénoncent la tricherie des responsables du Parlement

Espace membre

Le nouveau Décret 2013 relatif au projet de Loi de Finances gestion 2014, envoyé en urgence le lundi dernier sur la table des députés, aurait été déposé au Secrétariat du Président de l’Assemblée Nationale avant de parvenir au niveau du Secrétariat Général de l’Assemblée Nationale.

C’est du moins ce qu’on peut retenir des informations relayées hier en plénière par un certains nombre de députés qui s’en sont pris au Président de l’Assemblée Nationale.
Selon ces derniers, le Président Mathurin Nago n’a pas affecté officiellement en plénière ce nouveau décret envoyé par le gouvernement. Mais paradoxalement, ce Décret a été évoqué hier en plénière, et le président de la Commission des Finances, Grégoire Laourou, en a aussi fait cas lors des explications qu’il a fournies sur le rapport de sa Commission.
Cette manière de procéder violerait le Règlement Intérieur de l’institution parlementaire. Mais, en attendant, le Président Nago a renvoyé les députés de la Commission des Finances, pour produire le rapport oral à propos du Décret en question. Les députés Eric Houndété, Candide Azannai, Saka Fikara et Raphael Akotègnon, tous membres de la Commission des Finances, ont vertement dénoncé cette attitude du Président Nago et les propos du Président Grégoire Laourou. Pour eux, ils n’ont jamais examiné un tel Décret en Commission, et ils ne comprennent pas pourquoi on vient en parler en plénière.
C’est dans ce cafouillage et dans cette incompréhension que le Président de l’Assemblée Nationale a suspendu précipitamment la séance pour 15 minutes. Mais il a fallu plus d’une heure d’horloge pour reprendre les travaux, avec le débat général sur le Budget 2014.