La Nouvelle Tribune

Nigeria : Le président Goodluck Jonathan perd la majorité au Parlement

Espace membre

« Mercredi rouge » pour le président Nigerian Goodluck Jonathan. Ce mercredi 18 décembre, 37 députés membres de son parti, le Peoples Democratic Party (Pdp) ont fait défection pour rejoindre une nouvelle coalition politique dénommée ‘’All Progressives Congress’’.

Ils l’ont fait à travers une correspondance adressée au président de la Chambre basse du Parlement. Ces 37 députés expliquent leur changement de camp par les divisions au sein du PDP. Avec leur départ de ce parti, le président Goodluck Jonathan perd d’office la majorité dont il disposait au sein de la chambre basse du Parlement nigérian. Sur les 360 sièges que compte cette Chambre basse, le parti au pouvoir n’en possède désormais que 171. Mais le président Goodluck Jonathan garde toujours la main mise sur la Chambre haute de l’institution où il détient 74 sièges sur les 109. La défection de ces 37 parlementaires est un second camouflet pour le président Goodluck Jonathan. D’autant plus que le mois dernier, des gouverneurs de cinq puissants Etats lui ont aussi fait défection. A moins de deux ans de la prochaine élection présidentielle, prévue pour 2016, c’est déjà le début d’une redistribution des cartes politiques dans ce géant démographique et pétrolier d’Afrique.