La Nouvelle Tribune

Assemblée Nationale : les rois plaident pour le vote du Code de la Chefferie traditionnelle

Espace membre

Au cœur des préoccupations des rois du Bénin, figure l’avènement du Code de la Chefferie traditionnelle au Bénin. Selon le Roi de Kika et Secrétaire Général du Haut Conseil des Rois du Bénin, le document est en étude au niveau de la Commission des Lois de l’Assemblée Nationale, et le Président Mathurin Coffi Nago a rassuré ses hôtes quant à son examen prochain par l’ensemble des députés, en plénière.

Sa majesté Gangoro Suambou a, par ailleurs, tenu à informer le Président de l’Assemblée Nationale, de la création d’un Cadre institutionnel de la Chefferie traditionnelle avec le Haut Conseil des Rois du Bénin, dont l’une des missions est d’assainir le milieu. Selon les normes actuelles, pour être roi, il faut avoir des racines historiques, avoir une reconnaissance juridique et politique, avoir une base géographique sur le territoire national, aider au développement des localités avec les autorités communales et autres institutions, et établir de bons rapports avec les autorités gouvernementales, pour maintenir la paix et la cohésion nationale. Si cette Loi venait à être votée par l’institution parlementaire, c’est dire que les têtes couronnées auront désormais une base légale juridique au Bénin, ce qui renforcera davantage leur pouvoir de Chef traditionnel. Une autre personnalité était l’hôte du Président Nago, hier à l’Assemblée Nationale. Il s’agit de son Excellence Josep Coll, Ambassadeur et Chef de la Délégation de l’Union Européenne près le Bénin. Après la présentation de ses Lettres de Créances au Président de la République, le 22 novembre 2013, il a entrepris différentes visites de courtoisie aux autres responsables des institutions de la République. A l’Assemblée Nationale, il s’agissait pour lui de se présenter et de se mettre à la disposition des parlementaires, pour les échanges avec la représentation de l’Union Européenne. S.E.M Joseph Coll a saisi l’occasion pour inviter le Professeur Mathurin Coffi Nago à prendre part à la réunion de dialogue avec les Ambassadeurs de l’Union Européenne, probablement au début de 2014. Le Diplomate européen n’a pas manqué de saluer l’engagement du Prof Nago à faire jouer au Parlement ses fonctions, et il salue aussi sa connaissance des activités et réalisations de l’Union Européenne au Bénin.