La Nouvelle Tribune

Projet de succession au Psd

Espace membre

Emmanuel Golou bientôt aux commandes?
Au Parti social démocrate (Psd), l’heure est depuis un moment au débat sur l’ascension d’une équipe de relève.

Président du Parti social démocrate (Psd) depuis sa constitution à ce jour, l’ancien ministre d’Etat, Bruno Amoussou songe déjà à sa succession. Selon le cours des débats et discussions menés jusqu’ici sur la question à en croire certains milieux de militants, l’honorable député Emmanuel Golou, actuellement secrétaire général du parti, disposerait de bien d’atouts pour porter désormais l’étendard du Psd. Au sortir des élections présidentielles de mars 2006, se souviennent donc ces milieux, l’une des grandes conclusions tirées serait la nécessité pour le «Renard de Djakotomey» de se retirer, afin de permettre pendant qu’il est encore « à midi de sa vie politique » de suivre et d’assister ses élèves dans les épreuves de la direction d’un parti politique. Le débat a repris avec plus d’intérêt au sein des structures encore opérationnelles du parti au lendemain des élections législatives de mars 2007 mais l’échec dans l’ambition de porter le leader du Psd au perchoir du palais des gouverneurs, a, selon des indiscrétions, ralenti l’ardeur dans l’engagement des profondes réformes dont la tenu d’un congrès de refondation du parti. De ce congrès encore en préparation, selon des responsables actuels du parti, devrait sortir une nouvelle équipe dirigeante composée de militants capables d’assumer la relève.

Ludovic D. Guédénon