La Nouvelle Tribune

Procès de Kenyatta : Nairobi cache des informations à la CPI

Espace membre

Le Kenya continue de résister à la Cpi. Lundi, Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale a fait savoir que Nairobi refuse de lui transmettre des informations indispensables au bon déroulement du procès prévu du président kényan Uhuru Kenyatta. Selon un document qu’elle a présenté aux juges, Fatou Bensouda indique que les autorités Kényanes n’ont pas donné de suite à une requête du bureau du procureur datant d'avril 2012, les invitant à fournir les données financières de l'accusé ainsi que d'autres informations le concernant".

Des informations cruciales pour apprécier et situer sur la culpabilité ou l’innocence du président Kényan accusé d’avoir financé les crimes contre l’humanité qui lui sont reprochés. La procureure s’étonne qu’à deux mois de l’ouverture du procès, les données financières ne soient pas disponibles. Elle apprend que "le bureau du procureur a vainement fait tout ce qu'il fallait pour obtenir ces informations". Face à ce refus d’obtempérer du gouvernement Kényan, Fatouma Bensouda, la procureure de la Cpi a demandé aux juges de déclarer que le Kenya s’est soustrait au respect d’une de ses obligations et que la question soit rapportée à l'Assemblée des Etats faisant parties du Statut de Rome, le traité qui régit la fondation Cpi.