La Nouvelle Tribune

Bénin : l’Unicef contribue au renforcement du système sanitaire

Espace membre

La ministre de la Santé a procédé, lundi 25 novembre 2013, à la réception d’un important lot de matériels mis à la disposition du Bénin par l’Unicef, pour le renforcement de son système de santé. 

Le Bénin, dans sa marche vers l’atteinte des Omd 4 et 5, fait face à d’énormes défis. Et pour aider le Bénin à relever ces énormes défis, à moins d’un an de la date butoir, l’Unicef vient de mettre à la disposition du Gouvernement béninois, pour le renforcement de son système de santé, un important lot de matériels. D’une valeur de plus de 173 millions de francs Cfa, ce lot composé de 4 véhicules Toyata 4x4, de 40 motos tout-terrain, de 20 réfrigérateurs, 2.000 porte-vaccins, 2 tables de réanimation et de 3.000 cartons de compléments nutritionnels, et destiné aux zones sanitaires, centres de santé et structures de coordination nationale, a été réceptionné hier par le ministre de la Santé, Dorothée Kindé Gazard, en présence des bénéficiaires.

Dans son discours, lors de la cérémonie de remise du lot, la Représentante de l’Unicef, Anne Vincent, a précisé que ce don, obtenu grâce à l’appui de partenaires tels que la France et le Royaume des Pays-Bas, émane de la volonté commune de l’Unicef et du Gouvernement du Bénin, d’assurer aux populations un accès équitable à un meilleur état de santé et à un meilleur paquet nutritionnel et sanitaire.

Procédant à la réception du lot de matériels qui vient renforcer le système sanitaire béninois, la ministre de la Santé, Dorothée Kindé Gazard, après avoir dit toute la gratitude du Gouvernement à l’Unicef et à ses partenaires, a précisé que ce lot de matériels vient à point nommé pour contribuer à renforcer le système de santé.

Tout en rassurant les généreux donateurs de l’utilisation judicieux et à bon escient des matériels offerts, la ministre a continué son plaidoyer, en vue de donner l’assurance aux partenaires que le ministère de la Santé s’inscrit dans la dynamique de l’atteinte des Omd, qui «sont déjà à notre porte».