La Nouvelle Tribune

Réduction de la mortalité maternelle et néo-natale au Bénin : François Abiola installe le Cdp Atlantique-Littoral

Espace membre

Le Comité départemental pour la promotion et la gestion du dialogue entre chercheurs et décideurs, pour la réduction de la mortalité maternelle et néo-natale, des départements de l’Atlantique et du Littoral (Cdp), a été installé hier à la salle de réunion de la Préfecture de Cotonou, par le ministre d’Etat François Abiola et la ministre de la Santé Un personnel sans compétence, et une compétence sans moyens, ne riment à rien.

Et c’est bien pour cela que, conformément aux recommandations du Symposium de 2007, entre chercheurs et décideurs, il a été procédé à la mise sur pied du Comité départemental pour la promotion et la gestion du dialogue entre chercheurs et décideurs, pour la réduction de la mortalité maternelle et néo-natale, des départements de l’Atlantique et du Littoral (Cdp). Une première d’une série d’installations, qui fait suite à la création, le 27 janvier 2011, du Comité national permanent. Pour le ministre d’Etat, François Abiola, cette cérémonie d’installation participe de la volonté du gouvernement du Bénin, de faire de la recherche un moteur du développement. Et à la représentante de la Première Dame, Chantal Yayi de Souza, d’ajouter que la recherche est une piste pour la réduction de la mortalité maternelle et néo-natale. Mais, à quoi servira la recherche, si les résultats et les recommandations ne sont pas pris en compte par les preneurs de décisions? Il était donc nécessaire qu’un cadre de concertations des chercheurs et des décideurs, soit instauré. Selon la ministre de la Santé, Dorothée Akoko Kindé-Gazard, 118 travaux de recherches ont été réalisés dans ce cadre en 2012, mais les résultats n’ont pas été utilisés. Alors, le Comité département, présidé par le Préfet Placide Azandé, devra renforcer la communication et la collaboration entre les chercheurs et les décideurs, intensifier le dialogue entre ces deux acteurs, renforcer les capacités de tous les acteurs impliqués dans ce domaine, améliorer les moteurs de recherches, et chercher les moyens nécessaires. Cela permettra d’associer les décideurs au processus de recherche, de faire des choix judicieux des sujets de recherche, et d’avoir les moyens et le lobbying nécessaires pour la mise en œuvre des résultats et des recommandations.